Joseph, Jean, Martin Rudler

1795 - 1870

Informations générales
  • Né le 7 juin 1795 à Husseren-les-châteaux (Haut-Rhin - France)
  • Décédé le 10 juillet 1870 à Husseren-les-châteaux (Haut-Rhin - France )

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Deuxième République
Législature
Assemblée nationale constituante
Mandat
Du 23 avril 1848 au 26 mai 1849
Département
Haut-Rhin
Groupe
Gauche

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Représentant du peuple en 1848, né à Husseren-les-Châteaux (Haut-Rhin) le 7 juin 1795, de Jean martin Rudler, receveur des contributions indirectes, et d'Anne Marie Ursule de Combefort, mort à Husseren le 10 juillet 1870, il entra très jeune dans l'armée, fit les dernières campagnes de l'Empire, et, capitaine après 1830, reçut en Algérie une grave blessure qui entraîna sa mise en non-activité, avec le grade de chef de bataillon, le 10 mai 1838. Il se retira alors à Husseren, dont il devint maire et où il se livra à la viticulture.

Bien qu'il n'eût été porté sur aucune liste de candidats, il fut élu, le 23 avril 1848, représentant du Haut-Rhin à l'Assemblée constituante, le 2e sur 12, par 84,329 voix (94,408 votants). Il fit partie du comité de l'agriculture, et vota:

- pour le bannissement de la famille d'Orléans,
- pour l'abolition de la peine de mort,
- contre l'impôt progressif,
- contre l'incompatibilité des fonctions,
- contre l'amendement Grévy,
- contre la sanction de la Constitution par le peuple,
- pour l'ensemble de la Constitution,
- contre la proposition Rateau,
- et pour l'expédition de Rome.

Non réélu à la Législative, il quitta la vie politique.

Date de mise à jour: février 2016

Retour haut de page