Vincent, Louis, Alphonse Foy

1796 - 1888

Informations générales
  • Né le 14 avril 1796 à Ham (Somme - France)
  • Décédé le 15 janvier 1888 à Paris (Paris - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
IIe législature
Mandat
Du 1er octobre 1831 au 25 mai 1834
Département
Aisne
Groupe
Majorité ministérielle

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député de 1831 à 1834, né à Ham (Somme) le 14 avril 1796, mort à Paris le 15 janvier 1888, neveu du général Foy, il était directeur des postes.

Le 1er octobre 1831, il fut élu député par le 2e collège électoral de l'Aisne (Laon) en remplacement de M. O. Barrot, qui avait opté pour Strasbourg, avec 101 voix sur 200 votants et 270 inscrits, contre 45 à M. Triboulet d'Anizy et 23 à M. Berville. Il siégea au centre, dans la majorité ministérielle. Le 14 mai 1834, il échoua dans le même collège avec 92 voix contre 176 à l'élu M. O. Barrot. Le 14 février 1855, il fut admis à la retraite comme administrateur en chef des télégraphes.

Fait chevalier de la Légion d'honneur en 1831, il avait été promu au grade d'officier le 30 avril 1844. Il était également, depuis 1847, chevalier de l'ordre royal de Charles III.

Date de mise à jour: août 2013

Retour haut de page