Anselme, François Tesnière

1787 - 1854

Informations générales
  • Né le 22 avril 1787 à Palluaud (Charente - France)
  • Décédé le 19 avril 1854 à Angoulême (Charente - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
IIIe législature
Mandat
Du 21 juin 1834 au 3 octobre 1837
Département
Charente
Groupe
Majorité gouvernementale
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
IVe législature
Mandat
Du 4 novembre 1837 au 2 février 1839
Département
Charente
Groupe
Majorité gouvernementale
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
Ve législature
Mandat
Du 2 mars 1839 au 12 juin 1842
Département
Charente
Groupe
Majorité gouvernementale
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
VIe législature
Mandat
Du 9 juillet 1842 au 6 juillet 1846
Département
Charente
Groupe
Majorité gouvernementale
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
VIIe législature
Mandat
Du 1er août 1846 au 24 février 1848
Département
Charente
Groupe
Majorité gouvernementale

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député de 1834 à 1848, né à Palluaud (Charente) le 22 avril 1787, mort à Angoulême (Charente) le 19 avril 1854, il entra dans la magistrature, et devint substitut puis procureur du roi à Angoulême, et conseiller général.

Candidat à la députation, le 23 juin 1830, dans le 1er arrondissement électoral de la Charente (Angoulême), il échoua avec 133 voix, contre 318 à l'élu, M. Gellibert des Seguins ; il fut ensuite successivement élu, dans le 2e collège du même département (Barbezieux), le 21 juin 1834, par 152 voix (280 votants, 357 inscrits), contre 123 à M. Levrault; le 4 novembre 1837, par 227 voix (345 votants, 418 inscrits); le 2 mars 1839, par 258 voix (348 votants); le 9 juillet 1842, par 263 voix (366 votants, 452 inscrits), contre 89 à M. Filhon; le 1er août 1846, par 289 voix (405 votants, 509 inscrits), contre 97 à M. Filhon.

M. Tesnières prit place parmi les ministériels, fut l'un des 231 députés qui votèrent, en 1839, en faveur du cabinet Molé, et se prononça pour la dotation du duc de Nemours, pour les fortifications de Paris, pour le recensement, contre les incompatibilités, contre l'adjonction des capacités, pour l'indemnité Pritchard, contre la proposition Rémusat. La révolution de 1848 mit fin à sa carrière politique.