Charles, Séraphin, Joseph Genech de Sainte-Aldegonde

1765 - 1822

Informations générales
  • Né le 7 novembre 1765 à Lille (Nord - France)
  • Décédé le 9 novembre 1822 à Valenciennes (Nord - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
Ire législature
Mandat
Du 22 août 1815 au 5 septembre 1816
Département
Aisne
Groupe
Extrême-droite
Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
IIe législature
Mandat
Du 4 octobre 1816 au 17 juillet 1819
Département
Aisne
Groupe
Extrême-droite

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député de 1815 à 1819, né à Lille (Nord) le 7 novembre 1765, mort à Valenciennes (Nord) le 9 novembre 1822, frère de Pierre François Balthazar Genech de Sainte-Aldegonde (1758-1838), qui fut député de la noblesse aux Etats généraux, il était officier à la Révolution.

Il émigra, servit à l'armée des princes et fut fait maréchal de camp à la Restauration, et inspecteur des gardes nationales.

Elu, le 22 août 1815, député du grand collège de l'Aisne, par 80 voix (134 votants, 266 inscrits), et réélu, le 4 octobre 1816, par 98 voix (187 votants, 203 inscrits), il prit place à l'extrême droite, et vota toutes les lois répressives proposées par les ministres.

Rapporteur de la commission des pétitions, il proposa le renvoi au ministre de la Guerre d'une pétition de quelques Marseillais signalant à la justice du roi comme un grand coupable le maréchal Masséna, demanda aussi le rétablissement du cautionnement des journaux, et vota contre le monopole du tabac.

Date de mise à jour: juin 2015




Retour haut de page