François, Marie Constans-Tournier

1783 - 1865

Informations générales
  • Né le 14 décembre 1783 à Montauban (Tarn-et-Garonne - France)
  • Décédé le 6 février 1865 à Montauban (Tarn-et-Garonne - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Deuxième République
Législature
Assemblée nationale législative
Mandat
Du 13 mai 1849 au 2 décembre 1851
Département
Tarn-et-Garonne
Groupe
Gauche

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Représentant du peuple à l’Assemblée législative de 1849, né à Montauban (Tarn-et-Garonne), le 14 décembre 1783, mort à Montauban, le 6 février 1865, il exerça dans sa ville natale la profession d'avocat.

Pendant la Restauration, il fut poursuivi pour la publication d'un écrit démocratique et acquitté par le jury. Dans un moment de libéralisme, le gouvernement l'avait nommé substitut, mais le ministère Peyronnet le destitua.

La révolution de 1830 le fit procureur du roi; bientôt et pour les mêmes motifs, M. Constans-Tournier fut l'objet d'une nouvelle révocation. Conseiller municipal de Montauban, conseiller général de Tarn-et-Garonne, il se déclara favorable aux idées républicaines, et accepta, après février 1848, la situation de commissaire-général du gouvernement provisoire dans Tarn-et-Garonne.

Le 13 mai 1849, ce département le choisit pour son représentant à l'Assemblée législative, par 21,553 voix (51,955 votants, 75,233 inscrits). M. Constans-Tournier siégea à gauche, fit partie, durant toute la législature, de la minorité démocratique, repoussa toutes les lois répressives, et protesta contre le coup d'Etat de décembre 1851, qui le rendit à la vie privée.


Retour haut de page