Jean Gasc

1794 - 1875

Informations générales
  • Né le 30 novembre 1794 à Toulouse (Haute-Garonne - France)
  • Décédé le 5 juin 1875 à Toulouse (Haute-Garonne - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Deuxième République
Législature
Assemblée nationale législative
Mandat
Du 13 mai 1849 au 2 décembre 1851
Département
Haute-Garonne
Groupe
Droite monarchiste

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Représentant du peuple en 1849, né à Toulouse (Haute-Garonne) le 30 novembre 1794, mort à Toulouse le 5 juin 1875, il étudia le droit, se fit recevoir avocat et s'inscrivit au barreau de sa ville natale (1823); ce fut lui qui fut chargé, en février-mars 1848, de la défense du frère Léotade.

Conseiller général de la Haute-Garonne après 1830, et plusieurs fois président de ce conseil, adjoint au maire de Toulouse (1830-1841), destitué pour s'être opposé au recensement et acquitté de ce chef par la cour de Pau, il fit partie de la commission municipale de Toulouse après la révolution de février, échoua comme candidat à l'Assemblée constituante (23 avril 1848), et fut élu, comme conservateur monarchiste, le 13 mai 1849, le 5e sur 10, par 58,228 voix (94,485 votants, 139,605 inscrits) représentant de la Haute-Garonne à l'Assemblée législative.

Il siégea à droite, s'associa aux votes de la majorité monarchiste, notamment pour l'expédition de Rome, pour la loi Falloux-Parieu sur l'enseignement, etc., et adhéra complètement à la politique de l'Elysée, jusques et y compris le coup d'Etat du 2 décembre.

M. Gasc fit partie de la Commission consultative après le 2 décembre, et entra au nouveau conseil d'Etat (1852) comme maître des requêtes de 1re classe, fut promu, sous le second empire, conseiller d'Etat en service ordinaire (section de législation, justice et affaires étrangères), et fut admis à la retraite en cette qualité, le 12 novembre 1873. Commandeur de la Légion d'honneur (août 1869).

Retour haut de page