Pierre, Auguste, Rémy Mimerel

1786 - 1871

Informations générales
  • Né le 1er juin 1786 à Amiens (Somme - France)
  • Décédé le 16 avril 1871 à Roubaix (Nord - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Deuxième République
Législature
Assemblée nationale législative
Mandat
Du 13 mai 1849 au 2 décembre 1851
Département
Nord
Groupe
Bonapartiste

Mandats au Sénat ou à la Chambre des pairs

Sénateur
du 26 janvier 1852 au 4 septembre 1870

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Représentant du peuple en 1849, sénateur du Second Empire, né à Amiens (Somme) le 1er juin 1786, mort à Roubaix (Nord) le 16 avril 1871, manufacturier, créateur d'une des plus importantes filatures de coton du département du Nord, il fut successivement président du conseil des prud'hommes en 1827, président de la chambre consultative des manufactures en 1828, conseiller municipal de Roubaix en 1830, chevalier de la Légion d'honneur eu 1834, conseiller général du Nord en 1837, président de ce conseil en 1839, président du conseil général des manufactures à Paris en 1840, et officier de la Légion d'honneur en 1846.

Le 1er août de cette dernière année, il échoua à la députation, dans le 3e collège du Nord (Lille), avec 491 voix contre 529 à l'élu. M. de Villeneuve-Bargemon.

Les événements de février 1848 ne le surprirent pas et il y adhéra aussitôt.

Il ne se présenta pas cependant à la Constituante ; mais, président, en 1849, de l'association pour la défense du travail national, il fut élu, le 13 mai de la même année, représentant du Nord à l'Assemblée législative, le 7e sur 24, par 92 982 voix (183 521 votants, 290 196 inscrits). Il y soutint la politique du prince-président, fit partie de la Commission consultative nommée après le coup d'Etat, et entra au Sénat le 26 janvier 1852. Il siégea dans la majorité dynastique jusqu'à la révolution du 4 septembre 1870, et soutint les principes protectionnistes en matière commerciale.

Commandeur de la Légion d'honneur en 1852, et grand-officier en 1863, M. Mimerel a été, en 1852 et 1855, membre du jury des Expositions internationales.


Retour haut de page