Pierre, Matthieu Bourdon

1799 - 1878

Informations générales
  • Né le 30 novembre 1799 à Elbeuf (Seine-Inférieure - France)
  • Décédé le 27 janvier 1878 à Elbeuf (Seine-Maritime - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Deuxième République
Législature
Assemblée nationale législative
Mandat
Du 15 octobre 1849 au 2 décembre 1851
Département
Seine-Inférieure
Groupe
Droite

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Représentant à l'Assemblée législative de 1849, né à Elbeuf (Seine-Inférieure), le 30 novembre 1799, mort à Elbeuf, le 27 janvier 1878, il était gérant de la Compagnie anonyme du Gaz à Elbeuf, maire d'Elbeuf et chevalier de la Légion d honneur.

Les conservateurs de la Seine-Inférieure l'élurent, le 15 octobre 1849, par 60,852 voix (91,629 votants, 210,743 inscrits), contre 28,956 à M. Deschamps, républicain. Bourdon remplaçait à l'Assemblée le représentant Victor Grandin, décédé. Il fit partie, obscurément, de la majorité de droite, vota la loi Falloux-Parieu sur l'enseignement, la loi restrictive du suffrage universel, etc.: il ne se rallia pas au coup d'Etat de décembre.

Après la dissolution de l'Assemblée, candidat indépendant dans la 2e circonscription de la Seine-Inférieure, il échoua, avec 1,495 voix seulement, contre le candidat officiel élu, M. Quesné. Il se représenta encore le 1er juin 1863, et réunit cette fois 3,402 voix contre 12,692 données à M. Quesné, réélu.

Date de mise à jour: juin 2016