Jean-Baptiste, Joseph Petit de Bryas

1787 - 1862

Informations générales
  • Né le 19 avril 1787 à Magnicourt-sur-canche (Pas-de-Calais - France)
  • Décédé le 18 octobre 1862 à Magnicourt-sur-canche (Pas-de-Calais - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Deuxième République
Législature
Assemblée nationale constituante
Mandat
Du 23 avril 1848 au 26 mai 1849
Département
Pas-de-Calais
Groupe
Républicain modéré

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Représentant en 1848, né à Magnicourt-sur-Canche (Pas-de-Calais) le 19 avril 1787, mort à Magnicourt-sur-Canche le 18 octobre 1862, neveu de Joseph-Auguste-Marie Petit (Voy. ce nom), fils du président du district de Saint-Pol pendant la Révolution, il fut élève de l'Ecole polytechnique, au sortir de laquelle, quoique ayant le brevet d'officier d'artillerie, il préféra se retirer dans ses propriétés et s'adonner à l'agriculture.

Il prit du service pendant les Cent-Jours et fut du nombre des défenseurs de la citadelle d'Arras comme capitaine de la garde nationale mobilisée. Maire de sa commune depuis 1818, et conseiller général du Pas-de-Calais de 1830 à 1846, président de la société d'agriculture de Saint-Pol, il fut élu, après la révolution de février, le 23 avril 1848, représentant du Pas-de-Calais à l'Assemblée constituante, le 2e sur 17, par 100,262 voix (161,957 votants, 188,051 inscrits). M. Petit de Bryas vota avec la fraction la plus modérée du parti démocratique,

- pour le bannissement à perpétuité de la famille d'Orléans,
- pour le rétablissement du cautionnement et de la contrainte par corps,
- pour les poursuites contre Louis Blanc et Caussidière,
- contre l'abolition de la peine de mort,
- contre l'amendement Grévy,
- contre le droit au travail,
- pour l'ordre du jour en l'honneur de Cavaignac,
- contre la proposition Rateau,
- contre l'interdiction des clubs,
- contre l'amnistie des transportés.

Il ne fit pas partie d'autres assemblées.