Marie, Louis, Anicet Blanc de Guizard

1797 - 1879

Informations générales
  • Né le 10 août 1797 à Villecomtal (Aveyron - France)
  • Décédé le 16 avril 1879 à Rodez (Aveyron - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
IIIe législature
Mandat
Du 21 juin 1834 au 2 août 1834
Département
Aveyron
Groupe
Opposition
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
IIIe législature
Mandat
Du 6 septembre 1834 au 2 décembre 1834
Département
Aveyron
Groupe
Opposition
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
IIIe législature
Mandat
Du 27 décembre 1834 au 3 octobre 1837
Département
Aveyron
Groupe
Opposition
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
IVe législature
Mandat
Du 4 novembre 1837 au 2 février 1839
Département
Aveyron
Groupe
Opposition
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
Ve législature
Mandat
Du 2 mars 1839 au 21 septembre 1839
Département
Aveyron
Groupe
Opposition

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député de 1834 à 1842, né à Villecomtal (Aveyron) le 10 août 1797, mort à Rodez (Aveyron) le 23 avril 1879, il était rédacteur du Globe en 1830. Il signa la protestation des journalistes contre les Ordonnances, se mêla au mouvement insurrectionnel et reçut la croix de juillet. Peu après, il fut nommé préfet de l'Aveyron, puis directeur des bâtiments et monuments publics au ministère de l'Intérieur (1834).

La même année (21 juin), il fut élu député par le 3e collège de l'Aveyron (Espalion) avec 105 voix (185 votants, 211 inscrits) contre 80 à M. Delzers ; comme les fonctions publiques que M. de Guizard avait exercées dans le département avaient pris fin depuis moins de six mois, cette élection fut annulée; mais M. de Guizard fut réélu (6 septembre 1834) avec 103 voix (160 votants, 235 inscrits), contre 55 à M. Delzers; invalidé une seconde fois, il fut encore et définitivement élu, le 27 décembre 1834, par 128 voix (134 votants, 249 inscrits).

Successivement réélu, le 4 novembre 1837 par 121 voix (225 votants, 299 inscrits), et le 2 mars 1839 par 130 voix (210 votants, 301 inscrits); nommé préfet de l'Aveyron le 10 août suivant, il fut remplacé à la Chambre le 21 septembre par Guillaume Amans Pons.

Il donna son approbation aux lois de septembre et entra, avec Thiers et Guizot, dans la coalition contre le ministère Molé. Il ne fit pas partie d'autres législatures. Officier de la Légion d'honneur, du 16 avril 1842.

Date de mise à jour: octobre 2017

Retour haut de page