François, Olivier, Marie Boux de Casson

1908 - 1981

Informations générales
  • Né le 24 février 1908 à Vannes (Morbihan - France)
  • Décédé le 31 janvier 1981 à Paris (Paris - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
XVIe législature
Mandat
Du 3 mai 1936 au 31 mai 1942 *
Département
Vendée
Groupe
Fédération républicaine de France

* : Un décret de juillet 1939 a prorogé jusqu'au 31 mai 1942 le mandat des députés élus en mai 1936

Biographies

Né le 24 févier 1908 à Vannes (Morbihan).

Député de la Vendée de 1936 à 1942.

Issu d'une vieille famille ayant dominé politiquement au XIXe siècle le marais nord vendéen, François Boux-de-Casson, ses études terminées, s'installa à Challans pour y exploiter le domaine qu'il tenait de ses parents.

Pour reprendre les traditions familiales, il se fit élire, en 1935, conseiller municipal et adjoint au maire de Challans, et conseiller d'arrondissement en 1938.

Candidat aux élections générales législatives des 26 avril et 3 mai 1936, il fut élu député de la deuxième circonscription des Sables-d'Olonne au deuxième tour de scrutin, par 6.304 voix, contre 5.673 à M. Charles Gallet, député sortant, et 3.209 à M. Clemenceau. Inscrit au groupe de la Fédération républicaine de France, il siégea à la Commission du travail, à celle des P.T.T. et à celle des travaux publics et des moyens de communication. Jeune député ( il n'avait que 28 ans) il remplit les fonctions de secrétaire d'âge de la Chambre en 1936, 1937 et 1938. Il se fit entendre au cours de plusieurs débats sur les procédures de conciliation et d'arbitrage dans les conflits collectifs du travail (1936); le placement des ouvriers et employés des établissements dans lesquels s'exerce un commerce d'alimentation de détail (1937). Il interpella le Gouvernement sur la réunion des jeunesses socialistes à Creil, le 21 mars 1937, où plusieurs membres du Gouvernement prirent la parole, pendant que de nombreuses réunions organisées par des groupements de droite étaient interdites (1937). Il déposa en outre une proposition de résolution tendant à faire bénéficier de la gratuité du parcours les militaires se rendant dans leur famille en permission régulière (1937) ; et une-proposition de loi tendant à assurer un meilleur examen des demandes de prêts adressés au crédit agricole (1937).

Le 10 juillet 1940, il vota, à Vichy, les pouvoirs constituants au Maréchal Pétain et fut nommé, cette même année délégué départemental à l'information.

Après une pause de quelques années, il reprit ses activités politiques en 1955, en se faisant élire conseiller général du canton de Challans, et conseiller municipal de Challans en 1959.

Il tenta en vain la députation à l'Assemblée Nationale aux élections générales du 2 janvier 1956, puis à celles du 23 novembre 1958.

Il est président de la Société des Courses, et du Comité de la Foire-Exposition de Challans.




Né le 24 février 1908 à Vannes (Morbihan)

Décédé le 31 janvier 1981 à Paris

Député de la Vendée de 1936 à 1942

(Voir première partie de la biographie dans le dictionnaire des parlementaires français 1889-1940, tome II, p. 738, 739)

Pendant l'Occupation, maintenu dans ses fonctions d'adjoint au maire de Challans, François Boux de Casson devient délégué départemental à l'information.

A la Libération, le Jury d'honneur confirme l'inéligibilité qui le frappait en raison de son vote du 10 juillet 1940, favorable au projet de loi portant révision constitutionnelle. Dans sa décision du 31 décembre 1945, cette instance estime que l'ancien député « s'est conduit en agent servile du pseudo gouvernement de Vichy et en collaborateur zélé de l'envahisseur ».

Il devra attendre 1955 et les effets de la loi d'amnistie, pour remporter le siège de conseiller général de Challans. L'année suivante, il échoue aux élections législatives, ne recueillant, à titre personnel, que 4 827 suffrages, sa liste en obtenant 3 720, soit 1,8 % des suffrages exprimés.

François Boux de Casson préside la société des courses et le comité de la foire exposition de Challans.


Retour haut de page