Marie, Augustin, François Passerat de Silans

1770 - 1852

Informations générales
  • Né le 28 janvier 1770 à Seyssel (Ain - France)
  • Décédé le 5 mai 1852 à Chambéry (Savoie - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Consulat et Premier Empire
Législature
Corps législatif
Mandat
Du 6 janvier 1813 au 4 juin 1814
Département
Ain
Régime politique
Première Restauration
Législature
Chambre des députés des départements
Mandat
Du 4 juin 1814 au 20 mars 1815
Département
Ain
Groupe
Modérés
Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
IIe législature
Mandat
Du 20 septembre 1817 au 16 mai 1818
Département
Ain
Groupe
Libéraux constitutionnels

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député de 1813 à 1815 et de 1817 à 1818, né à Seyssel (Ain) le 28 janvier 1770, mort à Chambéry (Savoie) le 5 mai 1852, « fils de messire Anthelme-Melchior Passerat baron de Silans seigneur de Grex et de noble Eléonore Montanier de Vens, mariés », il fit ses études chez les oratoriens de Tournon; au moment de la Révolution, il émigra à Lausanne, où il fut obligé pour vivre de travailler dans une maison de banque.

Rentré en France et rayé de la liste des émigrés sous le gouvernement consulaire, il devint maire de sa commune, conseiller général du canton de Seyssel, chevalier de la Légion d'honneur, et fut élu, le 6 janvier 1813, par le Sénat conservateur, député de l'Ain au Corps législatif.

Il en sortit en 1815, rallié aux Bourbons, et fut réélu député du grand collège de l'Ain, le 20 septembre 1817, par 208 voix (301 votants, 636 inscrits) contre 66 à M. Durand.

Il prit place parmi les constitutionnels, et, non réélu au renouvellement de 1818, fut nommé conseiller à la cour des Comptes.

Date de mise à jour: juillet 2015


Retour haut de page