Claude Fricaud

1741 - 1809

Informations générales
  • Né le 10 novembre 1741 à Saint-julien-de-civry (Saône-et-Loire - France)
  • Décédé le 12 janvier 1809 à Charolles (Saône-et-Loire - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Assemblée nationale constituante
Mandat
Du 26 mars 1789 au 30 septembre 1791
Baillage
Chalon-sur-Saône (Type : Bailliage)
Groupe
Tiers-Etat

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député en 1789, né à Saint-Julien-de-Civry (Saône-et-Loire) le 10 novembre 1741 de Jean Fricaud, notaire royal à Vaulx-de-Chizeuil, et d'Antoinette Chavet, mort à Charolles le 12 janvier 1809, il était avocat dans cette ville au moment de la Révolution.

Député du tiers aux Etats-Généraux pour le bailliage de Charolles, avec 103 voix, le 26 mars 1789, il se montra zélé partisan des réformes et opina constamment avec le côté gauche de l'Assemblée constituante. Il fit, en 1790, un rapport sur la « conduite séditieuse » de l'abbé Carion, curé d'Issy-l'Evêque.

Après la session, il devint juge au tribunal de district de Charolles et écrivit à l'Assemblée législative pour lui dénoncer « l'audace des prêtres ». Le 16 prairial an VIII, Fricaud fut confirmé dans ses fonctions de juge à Charolles; il les exerça jusqu'à sa mort.

Date de mise à jour: septembre 2018

Retour haut de page