Antoine, Sauveur Boucher-Saint-Sauveur

1723 - 1806

Informations générales
  • Né le 26 juin 1723 à Paris (Seine - France)
  • Décédé le 22 septembre 1806 à Bruxelles (Belgique)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Convention nationale
Mandat
Du 18 septembre 1792 au 26 octobre 1795
Département
Seine
Groupe
Montagne

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Membre de la Convention et député au Conseil des Anciens, né à Paris, le 26 juin 1723, mort à Bruxelles, il fut capitaine de cavalerie au service de l'Espagne et maître particulier (1753) des eaux et forêts en Touraine ; puis il vint s'établir à Paris en 1766.

Elu, le 18 septembre 1792, par le département de Paris, membre de la Convention nationale, avec 414 voix sur 704 votants, il se rangea d'abord parmi les Montagnards et, dans le procès de Louis XVI, dit : « Je vote pour la mort. »

Mais il se sépara bientôt des plus avancés, et se démit des fonctions de membre du comité de sûreté générale, qui lui avaient été confiées.

Il se prononça contre les Jacobins au 9 thermidor et participa à la réaction qui suivit les événements de cette journée. Traité de « coquin » par Bourdon (de l'Oise), il lui répondit dans un écrit intitulé : Boucher-Sauveur injurié par Bourdon de l'Oise à ses concitoyens, et qui n'est, d'ailleurs qu'une violente diatribe contre Robespierre et ses amis : « La terreur, dit-il, couvrait tout le territoire de la République ; elle régnait dans le sein même de la Convention. La présence de Robespierre dans l'assemblée produisait le même effet que la tête de Méduse... »

Le 23 vendémiaire an IV, il entra, comme ancien conventionnel, au Conseil des Anciens, où il ne prit la parole qu'une fois : pour faire annuler l'élection d'un fonctionnaire municipal d'Alan (Meurthe).

Il quitta l'assemblée l'année d'après, et fut nommé par le Directoire inspecteur de la loterie nationale. Puis il se retira chez son fils, en Belgique, où il mourut.