Pierre Busnel

1880 - 1963

Informations générales
  • Né le 19 juillet 1880 à La chapelle-chaussée (Ille-et-Vilaine - France)
  • Décédé le 22 octobre 1963 à La chapelle-chaussée (Ille-et-Vilaine - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Gouvernement provisoire de la République française
Législature
2e Assemblée nationale constituante
Mandat
Du 2 juin 1946 au 27 novembre 1946
Département
Ille-et-Vilaine
Groupe
Mouvement républicain populaire

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1940 à 1958 (La documentation française)



Né le 19 juillet 1880 à la Chapelle-Chaussée (Ille-et-Vilaine)

Décédé le 22 octobre 1963 à la Chapelle-Chaussée (Ille-et-Vilaine)

Membre de la seconde Assemblée nationale Constituante (Ille-et-Vilaine)

Pierre Busnel, né le 19 juillet 1880 à la Chapelle-Chaussée, en Ille-et-Vilaine, exerce la profession de meunier et de boulanger. Il est père d'une famille de dix enfants. Il est conseiller municipal et adjoint au maire de la Chapelle-Chaussée et conseiller général du canton de Bécherel.

Le 21 octobre 1945, il figure à la cinquième place sur la liste du M.R.P. conduite par Pierre-Henri Teitgen qui obtient quatre élus. Les autres députés du département de l'Ille-et-Vilaine sont : un communiste, un socialiste et un membre de l'Entente républicaine. Le 2 juin 1946, la liste du M.R.P. qui maintient son classement augmente encore son score en passant de 117 490 voix à 146 100 voix et obtient quatre élus. Les autres députés du département de l'Ille-et-Vilaine sont : un communiste, un socialiste et un membre de l'Entente républicaine. Le 2 juin 1946, la liste du M.R.P. qui maintient son classement augmente encore son score en passant de 117 490 voix à 146 100 voix et obtient cette fois cinq élus. Le Parti communiste 43 752 voix) et la S.F.I.O (56 635 voix) ont chacun un élu.

Pierre Busnel est nommé membre de la Commission de la famille, de la population et de la santé publique. Il n'a pas l'occasion d'intervenir à l'Assemblée. Il vote le 29 septembre 1946 le second projet de Constitution.

Le 10 novembre 1946, il est victime d'un léger recul de la liste du Mouvement républicain populaire qui ne recueille que 140 072 suffrages ce qui ne permet pas au cinquième député sortant de cette liste d'être réélu. A côté du député socialiste (49 497 voix) et du député communiste (49 198 voix) figure un député du Parti républicain de la liberté et d'entente paysanne et gaulliste (28 791 voix) qui a profité du moindre succès du M.R.P.


Retour haut de page