Baptiste, Etienne, Guillaume Gautier d'Uzerche

1783 - 1861

Informations générales
  • Né le 31 décembre 1783 à Uzerche ( - France)
  • Décédé le 1er février 1861 à Paris (Paris - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
IIe législature
Mandat
Du 5 juillet 1831 au 25 mai 1834
Département
Corrèze
Groupe
Majorité ministérielle
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
IIIe législature
Mandat
Du 21 juin 1834 au 3 octobre 1837
Département
Corrèze
Groupe
Majorité ministérielle
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
IVe législature
Mandat
Du 4 novembre 1837 au 2 février 1839
Département
Corrèze
Groupe
Majorité ministérielle
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
Ve législature
Mandat
Du 2 mars 1839 au 12 juin 1842
Département
Corrèze
Groupe
Majorité ministérielle
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
VIe législature
Mandat
Du 9 juillet 1842 au 6 juillet 1846
Département
Corrèze
Groupe
Majorité ministérielle
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
VIIe législature
Mandat
Du 1er août 1846 au 24 février 1848
Département
Corrèze
Groupe
Majorité ministérielle

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député de 1831 à 1848, né à Uzerche (Corrèze) le 31 décembre 1783, mort à Paris le 1er février 1861, il embrassa la carrière militaire, fit ses premières armes à Austerlitz, et assista à toutes les grandes batailles qui suivirent, Iéna, Eylau, Friedland, Somo-Sierra, Wagram, où il fut nommé chevalier de la Légion d'honneur sur le champ de bataille, la Moskowa, Lutzen, Bautzen, Dresde, Leipzig, Montmirail, enfin Waterloo, où il reçut la croix d'officier de la Légion d'honneur.

Il se livra ensuite à des opérations commerciales et s'installa à Vaugirard, dont il fut nommé maire à la révolution de juillet.

Elu député le 5 juillet 1831, dans le 3e collège électoral de la Corrèze (Uzerche) avec 108 voix sur 124 votants et 166 inscrits, et réélu successivement :
-le 21 juin 1834 par 83 voix sur 104 votants et 170 inscrits;
-le 4 novembre 1837 par 115 voix sur 135 votants et 188 inscrits; le 2 mars 1839 par 127 voix sur 147 votants et 191 inscrits, contre 15 voix à M. Mallevergne ;
-le 9 juillet 1842, par 142 voix sur 172 votants et 196 inscrits, contre 28 à M. d'Esterno;
-enfin le 1er août 1846, à la presque unanimité (164 voix sur 171 votants et 235 inscrits),
il présenta à la Chambre le rapport sur les pétitions demandant le rétablissement de la statue de l'Empereur sur la colonne Vendôme, et la réclamation des cendres de Napoléon à l'Angleterre, et soutint généralement la politique ministérielle.

Chef de bataillon de la garde nationale en 1831, il avait été nommé, en 1839, lieutenant-colonel de la 3e légion de la garde nationale de la banlieue.

Retour haut de page