Jean-Marie Arrighi

1751 - 1842

Informations générales
  • Né le 23 janvier 1751 à Corte (Haute-Corse - France)
  • Décédé le 24 janvier 1842 à Paris (Paris - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Convention nationale
Mandat
Du 19 février 1794 au 26 octobre 1795
Département
Corse
Régime politique
Révolution
Législature
Conseil des Cinq-Cents
Mandat
Du 15 octobre 1795 au 20 mai 1798
Département
Corse

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Membre de la Convention et député au Conseil des Cinq Cents, né à Corte (Corse), il fut élu le 21 septembre 1792 député suppléant de la Corse à la Convention nationale, et, par suite de l'exclusion du représentant Andrei, admis à prendre séance à sa place, le 1er ventôse an II.

Dans la séance du 18 vendémiaire an III (9 octobre 1794), il prononça un long discours en faveur des patriotes corses réfugiés sur le continent de la République et demanda « s'il ne serait pas expédient, pour faciliter de plus en plus la propagation de la langue française dans le département de la Corse et pour resserrer ainsi les liens qui l'unissent à la République, de disperser, dans les différentes écoles et établissements d'instruction publique, les enfants de ces patriotes âgés de moins de 18 ans, les autres devant être aux frontières. » Il proposa en même temps que les vrais patriotes en fuite, pour échapper à la tyrannie du « traître Paoli » et des Anglais, ne puissent être confondus avec les contre-révolutionnaires pris sur des bâtiments portant le pavillon paoliste.

Le 23 vendémiaire an IV, Jean Arrighi entra au Conseil des Cinq Cents, toujours comme représentant de la Corse ; il prit peu de part aux délibérations de cette Assemblée.