Jean, Gilles, Denis Porte

1759 - 1835

Informations générales
  • Né le 9 octobre 1759 à Pelleport (Haute-Garonne - France)
  • Décédé le 20 avril 1835 à Toulouse (Haute-Garonne - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Conseil des Cinq-Cents
Mandat
Du 15 avril 1797 au 19 mai 1799
Département
Haute-Garonne
Groupe
Gauche
Régime politique
Révolution
Législature
Conseil des Cinq-Cents
Mandat
Du 12 avril 1799 au 10 novembre 1799
Département
Haute-Garonne
Groupe
Gauche

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député au Conseil des Cinq Cents, né à Pelleport (Haute- Garonne) le 9 octobre 1759, de Jean Baptiste Porte, avocat en parlement et de Marguerite Moreau, mort à Toulouse (Haute-Garonne) le 20 avril 1835, il appartint à l'armée, fut adjudant-général, puis sous-inspecteur aux revues et entra, le 26 germinal an V, au Conseil des Cinq Cents, comme député de la Haute-Garonne, élu par 223 voix (274 votants).

Il vota pour le maintien de la loi qui exigeait un serment des ministres du culte, fit accorder une pension de 20,000 francs à la mère de Marceau, devint secrétaire de l'assemblée, et présenta un rapport détaillé sur l'organisation de la gendarmerie. Il prit encore la parole sur divers sujets, notamment sur les élections de l'an VI, obtint le renouvellement de son mandat législatif, le 23 germinal an VII, célébra la défaite des Anglais devant Ostende, appuya le projet de Jourdan sur le recrutement, fut en butte dans son département aux attaques des royalistes, et se montra très attaché aux institutions républicaines. Aussi fut-il exclu de la représentation nationale par Bonaparte, le 19 brumaire an VIII.

Chevalier de la Légion d'honneur (17 janvier 1805) il a été mis en retraite de l'armée le 16 novembre 1815.

Date de mise à jour: mars 2018