Alexandre de Cardenau de Borda

1823 - 1904

Informations générales
  • Né le 28 octobre 1823 à Tilh (Landes - France)
  • Décédé le 9 mars 1904 à Tilh (Landes - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
Ire législature
Mandat
Du 20 février 1876 au 1er avril 1876
Département
Landes
Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
IIe législature
Mandat
Du 14 octobre 1877 au 7 février 1878
Département
Landes
Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
IVe législature
Mandat
Du 4 octobre 1885 au 19 décembre 1885
Département
Landes
Groupe
Union des Droites

Biographies

Député en 1876, 1877 et 1885, né à Tilh (Landes), le 28 octobre 1823, fils de Bernard Augustin, baron de Cardenau (1766-1841), député de 1818 à 1820, puis de 1830 à 1831, et de Mlle Catherine de Borda, Jean-Baptiste, Alexandre, baron Cardenau obtint par décret du 12 décembre 1876, l'autorisation d'ajouter à son nom patronymique celui de Borda, son oncle maternel, marin et mathématicien distingué, qui a donné son nom au vaisseau école de Brest.

Le baron de Cardenau n'avait pas d'antécédents politiques, quand il fut, le 20 février 1876, élu député dans la 1er circonscription de Dax par 5 606 voix (11 100 votants 13 988 inscrits). Mais la Chambre, jugeant son élection entachée d'irrégularités, l'annula dans sa séance du 1er avril 1876. Le 21 mai suivant, son adversaire, Loustalot, l'emporta avec 6 066 voix contre 5 946.

Réélu, le 14 octobre 1877, par 6 526 voix (12 448 votants, 14 731 inscrits), contre M. Loustalot, républicain, député sortant, qui obtint 5 869 suffrages, il vit son élection invalidée, et les électeurs, convoqués à nouveau pour le 7 avril 1878, donnèrent 5 592 voix seulement à M. de Cardenau et 6 866 à M. Loustalot, qui l'emporta.

M. de Cardenau redevint député le 4 octobre 1885, ayant été élu dans le département des Landes, le 4e sur 5 de la liste conservatrice, avec 37 188 voix (71 339 votants, 83 874 inscrits). Mais cette fois encore l'élection fut suivie d'une invalidation.

Appelés au scrutin le 14 février 1886, les électeurs du département des Landes donnèrent la majorité à la liste républicaine, dont le dernier élu, M. Sourigues, réunit 37 878 suffrages, tandis que M. de Cardenau n'en obtenait que 33 771.

Date de mise à jour: novembre 2017



Né le 28 octobre 1823 à Tilh (Landes), mort le 9 mars 1904 à Tilh.

Député des Landes de 1876 à 1877 et en 1885 (invalidé).

(Voir première partie de la biographie dans ROBERT ET COUGNY, Dictionnaire des Parlementaires, t. 1, p. 679.)

Il ne fit plus acte de candidature, et se retira dans sa commune natale où il mourut le 9 mars 1904, âgé de 81 ans.


Retour haut de page