Jean-Pierre Bouygues

1755 - 1836

Informations générales
  • Né le 13 novembre 1755 à Saint-Céré (Lot - France)
  • Décédé le 21 avril 1836 à Saint-Céré (Lot - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Convention nationale
Mandat
Du 6 septembre 1792 au 26 octobre 1795
Département
Lot
Groupe
Plaine
Régime politique
Révolution
Législature
Conseil des Cinq-Cents
Mandat
Du 15 octobre 1795 au 20 mai 1798
Département
Lot
Groupe
Droite

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Membre de la Convention et député au Conseil des Cinq-cents, né à Saint-Céré (Lot), le 13 novembre 1756, mort à Saint-Céré, le 20 juin 1836, il fut, au début de la Révolution, membre du directoire du département du Lot, puis, le 6 septembre 1792, élu par ce département membre de la Convention.

Il siégea, dans la Plaine, et fit, lors du procès de Louis XVI, cette déclaration : « C'est en législateur que je prononce, et non en juge. Je vote pour la réclusion »

Il prit part au mouvement contre révolutionnaire de Thermidor, et, le 3 brumaire an IV, comme une motion du représentant Bentabole avait excité de la part des tribunes de bruyantes manifestations, il se leva, ainsi que plusieurs de ses collègues, demanda « justice de cette insulte », et s'écria avec emportement : « Est-ce que la Montagne veut ressusciter? »

Le 23 vendémiaire an IV, Bouygues fut élu, par 186 voix, député du Lot au Conseil des Cinq-cents Il n'y prit pas la parole, et quitta l'assemblée au 1er prairial an VI.

Date de mise à jour: septembre 2019