Jean-François Gantois

1767 - 1824

Informations générales
  • Né le 6 avril 1767 à Fresnoy-lès-Roye (Somme - France)
  • Décédé le 3 juin 1824 à Montdidier (Somme - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Convention nationale
Mandat
Du 15 mars 1792 au 26 octobre 1795
Département
Somme
Groupe
Plaine
Régime politique
Révolution
Législature
Conseil des Cinq-Cents
Mandat
Du 17 octobre 1795 au 26 décembre 1799
Département
Somme
Groupe
Modérés
Régime politique
Consulat et Premier Empire
Législature
Corps législatif
Mandat
Du 25 décembre 1799 au 1er juillet 1806
Département
Somme

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Membre de la Convention, député au Conseil des Cinq-Cents et au Corps législatif de l'an VIII à 1806, né à Fresnoy-lez-Roye (Somme) le 15 octobre 1762, mort à Montdidier (Somme) le 3 juin 1824, il était « fils de Jean-François Gantoy (sic) et de dame Anne-Marie-Marguerite Navaux ». L'orthographe de ce nom a beaucoup varié : il est écrit Ganthois aux procès-verbaux d'élection de la Convention et du Conseil des Cinq-Cents, Gantois au Moniteur, et Gantoy, comme ci-dessus, aux actes de l'état civil.

Jean-François Gantois était cultivateur dans son pays natal ; il fut élu, le 7 septembre 1792, membre de la Convention par le département de la Somme, le 5e sur 17, avec 387 voix (434 votants). Il siégea parmi les modérés, et, dans le procès de Louis XVI, repoussa la peine de mort : « Comme législateur, dit-il, et non comme juge, je vote pour la détention et le bannissement. »

Avec huit autres députés de la Somme, le 5 juin 1793, il protesta contre l'arrestation des Girondins au 31 mai; ils ne furent pas poursuivis.

Le 25 vendémiaire an IV, il passa au Conseil des Cinq-Cents, comme député de la Somme, élu par 217 voix sur 293 votants, et obtint sa réélection au même Conseil le 26 germinal an VII.

Son attitude favorable au coup d'Etat du 18 brumaire le fit comprendre, par le Sénat conservateur, sur la liste des membres du nouveau Corps législatif ; il y représenta le département de la Somme, du 4 nivôse an VIII jusqu'en 1806.

Date de mise à jour: novembre 2019