Jean-Michel Lacroix

1751 - 1820

Informations générales
  • Né le 24 mars 1751 à Blond (Haute-Vienne - France)
  • Décédé le 16 janvier 1820 à Bellac (Haute-Vienne - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Convention nationale
Mandat
Du 2 septembre 1792 au 26 octobre 1795
Département
Haute-Vienne
Groupe
Modérés

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Membre de la Convention, né à Blond (Haute-Vienne) le 6 novembre 1749, mort à Bellac (Haute-Vienne) le 16 janvier 1820, « fils de Jean-Baptiste Delacroix (sic), bourgeois et praticien, et de demoiselle Elisabeth Gladier, sa femme, » avocat à Bellac, puis procureur syndic du district, il fut élu, le 2 septembre 1792, député de la Haute-Vienne à la Convention (le procès-verbal de l'élection fait défaut).

Dans le procès du roi, Lacroix, qui était lié avec les Girondins, s'exprima ainsi : « Je vote, dit-il, pour la réclusion et le bannissement. » Son modérantisme le fit impliquer dans les poursuites qui suivirent le 31 mai; il fut rappelé à la Convention le 18 frimaire an III.

Le 18 floréal an VIII, le gouvernement consulaire le nomma commissaire près le tribunal civil de Bellac. La Restauration lui donna de l'avancement; il mourut en 1820, président du tribunal.