Pierre, Jean-Baptiste Descordes

1760 - 1836

Informations générales
  • Né le 1er avril 1760 à Angoulême (Charente - France)
  • Décédé le 2 octobre 1836 à Poitiers (Vienne - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Conseil des Cinq-Cents
Mandat
Du 12 avril 1797 au 26 décembre 1799
Département
Charente
Groupe
Modérés
Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
IIe législature
Mandat
Du 13 novembre 1820 au 31 juillet 1821
Département
Charente
Groupe
Majorité ministérielle
Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
IIe législature
Mandat
Du 10 août 1822 au 24 décembre 1823
Département
Charente
Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
IIIe législature
Mandat
Du 25 février 1824 au 5 novembre 1827
Département
Charente
Groupe
Majorité ministérielle

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député aux Cinq-cents, de 1820 à 1821 et de 1822 à 1827, né à Angoulême (Charente), le 1er avril 1760, mort à Poitiers (Vienne), le 2 octobre 1836, il était avocat à Angoulême avant la Révolution.

Accusateur public près le tribunal d'Angoulême, il fut élu, le 23 germinal an V, député de la Charente au Conseil des Cinq-cents, par 175 voix sur 198 votants ; le 8 fructidor an V, il fit une motion d'ordre pour qu'il fût formé une commission de cinq membres chargée de proposer un projet pour régulariser les destitutions prononcées par le Directoire contre les administrateurs.

Sans emploi pendant la durée de l'Empire, M. Descordes fut nommé adjoint au maire d'Angoulême le 3 avril 1816, et fut élu député, le 13 novembre 1820, par le collège de département de la Charente, avec 175 voix sur 310 votants et 365 inscrits. Il siégea dans la majorité ministérielle, et fut successivement réélu, le 10 août 1822, (en remplacement de Dubreuil-Hélion de la Guéronnière, décédé) par 146 voix sur 234 votants et 328 inscrits, contre 64 voix à M. Vallier, juge, et 23 à M. Terrasson de Montleau ; et le 25 février 1824, dans le 1er arrondissement électoral de la Charente (Angoulême), avec 296 voix sur 390 votants et 497 inscrits, contre 75 voix à M. Albert, président du tribunal. A la fin de cette législature (1827), M. Descordes ne se représenta plus et quitta la vie politique.

Date de mise à jour: avril 2015


Retour haut de page