Pierre, Joseph, Fleury Jubié

1759 - 1843

Informations générales
  • Né le 1er septembre 1759 à La sône (Isère - France)
  • Décédé le 2 avril 1843 à Saint-Marcellin (Isère - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Conseil des Cinq-Cents
Mandat
Du 16 octobre 1795 au 19 mai 1799
Département
Isère
Groupe
Modérés
Régime politique
Consulat et Premier Empire
Législature
Corps législatif
Mandat
Du 27 décembre 1803 au 4 juin 1814
Département
Isère

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député au Conseil des Cinq-cents et au Corps législatif en l'an XII, né à la Sône (Isère) le 1er septembre 1759, mort à Saint-Marcellin (Isère) le 2 avril 1843, « fils de sieur Joseph-Noël Jubié, négociant en soies, et de dame Marie-Angélique Rollet, » il fut inspecteur des manufactures en 1782, membre de l'assemblée provinciale du Dauphiné en 1787, administrateur du département de l'Isère en 1790, et fut élu député de l'Isère au Conseil des Cinq-cents, le 24 vendémiaire an IV, par 156 voix sur 348 votants.

Il ne se signala que par la modération de ses idées, et fut un des fondateurs de la Caisse d'escompte à laquelle devait succéder la Banque de France. Partisan de l'autorité, rallié au pouvoir consulaire, puis impérial, il fut élu par le Sénat conservateur député de l'Isère au Corps législatif, le 5 nivôse an XII, devint sous-préfet de Saint-Marcellin en 1803, et resta à ce poste jusqu'à la première Restauration. Aux Cent-jours, Napoléon le replaça dans cette sous-préfecture.

Conseiller général des manufactures en 1817, secrétaire général de la préfecture de la Seine-inférieure le 11 octobre 1820, il fut admis à la retraite, comme secrétaire général, le 14 décembre 1835.

Date de mise à jour: juillet 2020