Pierre, Marie, Louis Lemarcis

1762 - 1828

Informations générales
  • Né le 1er juillet 1762 à Rouen (Seine-Inférieure - France)
  • Décédé le 7 mars 1828 à Paris (Paris - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Conseil des Cinq-Cents
Mandat
Du 15 octobre 1795 au 19 mai 1799
Département
Loiret
Groupe
Droite

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député au Conseil des Cinq Cents, né à Rouen (Seine-inférieure) en 1762, mort à Paris le 7 mars 1826, fils d'un riche négociant de Bolbec anobli par Louis XV pour la générosité dont il avait fait preuve lors d'un incendie qui avait détruit la plus grande partie de Bolbec, il fut nommé, à vingt-deux ans, secrétaire général de l'intendance d'Orléans.

Envoyé par Cypierre, son supérieur, auprès de Necker, pour présenter à ce ministre un projet d'approvisionnement de Paris, il fut favorablement accueilli à la cour, et se vit bientôt appelé aux fonctions de procureur syndic du district d'Orléans. Suspect en 1793, il fut traduit devant le tribunal révolutionnaire ; mais sa bonne humeur et son sang-froid le sauvèrent de l'échafaud. Menacé de nouveau, il se réfugia à Bolbec où les habitants le protégèrent.

Le 23 vendémiaire an IV, le département du Loiret l'envoya, par 183 voix (259 votants), siéger au Conseil des Cinq-cents. Il y vota le plus souvent avec le parti de la réaction, et en sortit en l'an VII.

Nommé, en 1804, directeur des contributions directes du département de la Seine, il remplit ces fonctions jusqu'à sa mort (1826). On a de lui quelques publications : Conseils à une jeune femme (1797), et une traduction libre en vers français des Amours d'Ovide, suivis du Remède d'Amour, poème en deux chants, imité d'Ovide (1799).

Date de mise à jour: juillet 2020