Jean-Charles, Léopold Henrys-Marcilly

1761 - 1856

Informations générales
  • Né le 15 novembre 1761 à Bourmont (Haute-Marne - )
  • Décédé le 4 janvier 1856 à Dijon (Côte-d'Or - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Assemblée nationale législative
Mandat
Du 10 décembre 1791 au 20 septembre 1792
Département
Haute-Marne
Groupe
Majorité
Régime politique
Révolution
Législature
Conseil des Cinq-Cents
Mandat
Du 13 avril 1798 au 26 décembre 1799
Département
Haute-Marne
Groupe
Bonapartiste

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député en 1791 et au Conseil des Anciens, de Jean Denis Henrys, avocat à la cour et conseiller en l'hôtel de ville de Bourmont et d'Elisabeth Blanchelaine, de la même famille que François Joseph Henrys qui fut élu en 1791, né à Bourmont (Haute-Marne) le 15 novembre 1761, mort à Dijon (Côte-d'or) le 4 janvier 1856, il était juge au tribunal de district de la Haute-Marne.

Elu, le 31 août 1791, par ce département, député suppléant à la Legislative, il fut admis à siéger le 10 décembre de la même année, en remplacement de Landrian, démissionnaire. Il vota avec la majorité.


Plus tard, Henrys-Marcilly fut élu député de la Haute-Marne au Conseil des Cinq-Cents (24 germinal an VI).

Il y siégea jusqu'au coup d'Etat de brumaire, dont il se montra partisan, rentra dans la magistrature, le 16 prairial an VIII, comme juge au tribunal criminel de la Haute-Marne, échangea ce titre, le 6 avril 1811, contre celui de conseiller à la cour impériale de Dijon, fut confirmé dans ces dernières fonctions, le 14 février 1816, par le gouvernement de la Restauration, et les exerça encore pendant toute la durée du règne de Louis-Philippe.

Il termina sa carrière sous le second Empire, comme conseiller honoraire à la cour. Chevalier de la légion d'honneur, du 27 avril 1835.

Date de mise à jour: mai 2019