Joseph, Marie de Gourlay

1759 - 1818

Informations générales
  • Né le 7 novembre 1759 à Lanrivain (Côtes d'Armor - France)
  • Décédé le 9 octobre 1818 à Lanrivain (Côtes d'Armor - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Consulat et Premier Empire
Législature
Corps législatif
Mandat
Du 2 mai 1809 au 4 juin 1814
Département
Côtes-du-Nord
Régime politique
Première Restauration
Législature
Chambre des députés des départements
Mandat
Du 4 juin 1814 au 20 mars 1815
Département
Côtes-du-Nord

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député au Corps législatif de 1809 à 1815, frère aîné du député Jean Marie de Gourlay, né à Lanrivain (Côtes-du-Nord) le 7 novembre 1759 « fils de noble homme Joseph Gourlay sieur de La Haye avocat à la Cour et sénéchal de Lanrivain, et de dame Marie Bellon son épouse », mort à Lanrivain le 9 octobre 1818, il étudia le droit et entra, sous l'Empire, dans la magistrature.

Président de la cour criminelle des Côtes-du-Nord en 1804, il fut nommé, lors de la suppression de ces tribunaux (14 avril 1811), conseiller à la cour d'appel de Rennes.

Le 2 mai 1809, il avait été désigné par le Sénat conservateur pour représenter au Corps législatif le département des Côtes-du-Nord : il y siégea jusqu'en 1815, adhéra à la déchéance de Napoléon, parla, le 2 septembre 1814, en faveur du projet de loi du gouvernement sur le budget, et appuya son opinion de l'insuffisance des autres projets présentés. Il fut confirmé par la Restauration dans les fonctions de conseiller prés la cour royale de Rennes, le 3 janvier 1816, et il les conserva jusqu'à sa mort (1818). Il était chevalier de la Légion d'honneur.

Date de mise à jour: juin 2013