Bazile Dauzat

1762 - 1839

Informations générales
  • Né le 17 janvier 1762 à Montredon (Tarn - France)
  • Décédé le 25 juillet 1839 à Paris (Paris - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Consulat et Premier Empire
Législature
Corps législatif
Mandat
Du 21 septembre 1805 au 4 juin 1814
Département
Hautes-Pyrénées
Régime politique
Première Restauration
Législature
Chambre des députés des départements
Mandat
Du 4 juin 1814 au 20 mars 1815
Département
Hautes-Pyrénées

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député au Corps législatif de l'an XIII à 1815, né à Montredon (Tarn), le 17 janvier 1762, « fils légitime et naturel du sieur Jean Pierre Dauzat notaire royal du lieu de la Bessonié et de demoiselle Magdeleine Ducros mariés », mort à Paris le 25 juillet 1839, il était capitaine de vétérans à Lourdes, et avait reçu sous l'ancien régime la croix de Saint-Louis, lorsque le Sénat conservateur l'appela, le 4e jour complémentaire de l'an XIII, à représenter au Corps législatif le département des Hautes-Pyrénées.

Il y siégea jusqu'en 1815, ayant obtenu, le 4 mai 1811, le renouvellement de son mandat. Chevalier de l'Empire (23 juin 1810). Dauzat ne se rallia, pas moins à la Restauration, qui le nomma, le 2 août 1815, sous-préfet d'Argelès, puis, le 11 août 1819, juge au tribunal de Tarbes.

L'empereur le créa chevalier de la Légion d'honneur le 22 avril 1810 et le roi en fit un officier le 26 octobre 1814.

Date de mise à jour: mai 2013