Sébastien Bottin

1764 - 1853

Informations générales
  • Né le 17 décembre 1764 à Grimonviller (Meurthe - France)
  • Décédé le 28 mars 1853 à Paris (Paris - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Cent-Jours
Législature
Chambre des représentants
Mandat
Du 11 mai 1815 au 13 juillet 1815
Département
Nord

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Représentant à la Chambre des Cent-Jours, né à Grimonviller (Meurthe), le 17 décembre 1764, mort à Paris, le 28 mars 1853, il embrassa, avant la Révolution, la carrière ecclésiastique, et figura à la Fédération du 14 juillet 1790, comme aumônier des députés de la Haute-Marne.

Ayant prêté, en 1791, le serment civique, il fut nommé curé constitutionnel de Favières (Meurthe) ; mais, entraîné par le mouvement révolutionnaire, il devint, de 1791 à 1792, procureur de la commune de Favières, puis en 1793 chef et payeur du bureau central des commissaires des guerres à Strasbourg, en l'an III receveur des domaines dans les pays conquis, en l'an IV chef de bureau adjoint au secrétaire en chef de l'administration centrale du Bas-Rhin, en l'an V greffier en chef du tribunal criminel du Bas-Rhin, en l'an VI secrétaire en chef de l'administration centrale du Bas-Rhin, et, à partir de l'an IX secrétaire général de la préfecture du Nord, fonction dans laquelle il fut confirmé, le 30 mars 1815.

Le 11 mai 1815, il fut élu représentant de l'arrondissement de Lille à la Chambre des Cent-Jours par 32 voix sur 63 votants; il y montra assez de patriotisme.

Bottin, qui ne fit point partie d'autres législatures, a créé d'importantes publications. Son Annuaire statistique du département du Bas-Rhin de l'an VII à l'an IX fut proposé par François de Neufchâteau comme modèle pour tous les ouvrages du même genre. De 1801 à 1845, Bottin édita annuellement une Description statistique du département du Nord ; en 1820, il fit paraître le Livre d'honneur de l'industrie française, mentionnant les récompenses décernées aux industriels, et, en 1825, le Tableau statistique de toutes les foires de France. Il est surtout connu par l'édition annuelle, de 1819 à 1853, de l'Almanach du commerce de Paris et des principales villes du monde, commencé par La Tynna en 1801, réuni, depuis 1857, à l'Annuaire du commerce de MM. Didot, et appelé couramment le Bottin. Chevalier de la Légion d'honneur, du 30 août 1814.

Date de mise à jour: octobre 2014


Retour haut de page