Antoine, Nicolas, François Dubois de Riocour

1761 - 1841

Informations générales
  • Né le 25 octobre 1761 à Nancy (Meurthe - France)
  • Décédé le 29 mars 1841 à Aulnois-sur-seille (Moselle - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
Ire législature
Mandat
Du 22 août 1815 au 5 septembre 1816
Département
Meurthe
Groupe
Majorité ministérielle
Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
IIe législature
Mandat
Du 13 novembre 1820 au 31 juillet 1821
Département
Meurthe
Groupe
Majorité ministérielle
Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
IIe législature
Mandat
Du 10 octobre 1821 au 24 décembre 1823
Département
Meurthe
Groupe
Majorité ministérielle
Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
IIIe législature
Mandat
Du 25 février 1824 au 5 novembre 1827
Département
Meurthe
Groupe
Majorité ministérielle

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député de 1815 à 1816, et de 1820 à 1827, né à Nancy (Meurthe) le 25 octobre 1761, mort au château d'Aulnois (Meurthe) le 29 mars 1841, issu d'une vieille famille noble établie en Bourgogne au XVe Siècle, et qui se fixa ensuite dans les Etats de Lorraine, il était fils d'Antoine-Francois baron Dubois de Riocour, seigneur de Damblain, conseiller d'Etat et premier président de la Chambre des comptes à Nancy, sous Stanislas. Un de ses ancêtres, Antoine Dubois, était lieutenant général du bailliage de Bassigny à la date du 17 septembre 1622. Son père fut fait comte de Riocour le 12 janvier 1763.

Il était lui-même conseiller à la cour royale de Nancy, quand il fut élu député, le 22 août 1815, par le collège du département de la Meurthe, avec 114 voix sur 188 votants et 270 inscrits. Le 7 mars 1816, quelques mois après son élection, il fut nommé président à la cour royale de Nancy, et, le 7 juin 1820, il devint premier président de cette cour. Le 13 novembre 1820, il fut élu pour la deuxième fois député par le collège du département de la Meurthe, avec 112 voix sur 205 votants et 216 inscrits. Il siégea sur les bancs ministériels, et fut réélu successivement: le 10 octobre 1821, par 114 voix sur 208 votants et 218 inscrits, et, le 24 février 1824, dans le 1er arrondissement électoral de la Meurthe, par 88 voix sur 125 votants et 175 inscrits.

Le rôle parlementaire du comte Dubois de Riocour n'a laissé que peu de trace. Il a été fait chevalier de la Légion d'honneur le 30 avril 1821 et officier le 17 août 1824.

Date de mise à jour: août 2015