Jean His

1782 - 1854

Informations générales
  • Né le 26 octobre 1782 à Bellou-en-houlme (Orne - France)
  • Décédé le 18 mars 1854 à Argentan (Orne - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
IVe législature
Mandat
Du 17 novembre 1827 au 16 mai 1830
Département
Orne
Groupe
Centre gauche
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
Ire législature
Mandat
Du 23 juin 1830 au 31 mai 1831
Département
Orne
Groupe
Centre gauche
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
IIe législature
Mandat
Du 5 juillet 1831 au 25 mai 1834
Département
Orne
Groupe
Majorité ministérielle
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
IIIe législature
Mandat
Du 21 juin 1834 au 3 octobre 1837
Département
Orne
Groupe
Majorité ministérielle
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
IVe législature
Mandat
Du 4 novembre 1837 au 2 février 1839
Département
Orne
Groupe
Majorité ministérielle
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
Ve législature
Mandat
Du 2 mars 1839 au 12 juin 1842
Département
Orne
Groupe
Majorité ministérielle
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
VIe législature
Mandat
Du 9 juillet 1842 au 6 juillet 1846
Département
Orne
Groupe
Majorité ministérielle
Régime politique
Monarchie de Juillet - Chambre des députés
Législature
VIIe législature
Mandat
Du 1er août 1846 au 24 février 1848
Département
Orne
Groupe
Majorité ministérielle

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député de 1827 à 1848, né à Bellou-en-Houlme (Orne) le 26 octobre 1782 « du légitime mariage de Jean His sieur de l'Aubernière et de dame Anne Gauquelin », mort à Argentan (Orne) le 18 mars 1854, avocat à Argentan, conseiller municipal, maire de cette ville, conseiller général, il fut successivement élu député dans le 2e arrondissement électoral de l'Orne (Argentan), le 17 novembre 1827, par 188 voix (308 votants, 374 inscrits), contre 115 à M. le comte de Chambray ; le 23 juin 1830, par 227 voix (340 votants, 392 inscrits), contre 113 à M. le comte de Choiseul ; le 5 juillet 1831, par 203 voix (221 votants, 303 inscrits); le 21 juin 1834, par 160 voix (226 votants, 293 inscrits), contre 59 à M. de Fontenay; le 4 novembre 1837, par 154 voix (199 votants, 301 inscrits) ; le 2 mars 1839, par 178 voix (241 votants); le 9 juillet 1842, par 172 voix (207 votants, 333 inscrits), contre 11 à M. de Joué; le 1er août 1846, par 182 voix (233 votants, 339 inscrits).

Sous Charles X, il appuya le ministère Martignac, combattit le ministère Polignac et fut des 221. Sous Louis-Philippe, ministériel un peu hésitant, il suivit en général la politique de M. Dupin, s'abstint dans l'affaire Pritchard, vota, pour la proposition sur les députés fonctionnaires et contre celle relative aux annonces judiciaires. Il rentra dans la vie privée à la révolution de 1848.

Date de mise à jour: août 2013

Retour haut de page