Louis, François, Joseph, Bonaventure de Tryon de Montalembert

1758 - 1846

Informations générales
  • Né le 18 octobre 1758 à Paris (Seine - France)
  • Décédé le 17 mars 1846 à Taverny (Val-d'Oise - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Consulat et Premier Empire
Législature
Corps législatif
Mandat
Du 2 mai 1809 au 1er juillet 1812
Département
Vienne
Régime politique
Première Restauration
Législature
Chambre des députés des départements
Mandat
Du 4 juin 1814 au 20 mars 1815
Département
Vienne

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député au Corps législatif en 1809, né à Paris le 18 octobre 1758, mort à Taverny (Seine-et-Oise) le 17 mars 1846, « fils de haut et puissant seigneur, messire René-Claude-François de Tryon, marquis de Montalembert, seigneur d'Espanvilliers, de Legurat et autres lieux, capitaine au régiment d'Archiac-cavalerie, chevalier de l'ordre royal et militaire de Saint-Louis, et de haute et puissante dame Marie-Anne Thibault », il fut élève de l'école militaire de la Flèche, devint sous-lieutenant au régiment de la Marche-cavalerie, fut reçu par Monsieur, depuis Louis XVIII, le 27 mars 1775, chevalier de minorité des ordres royaux et militaires de Notre-Dame-du-Mont-Carmel et de Saint-Lazare de Jérusalem, puis passa capitaine au régiment de Conti et chef d'escadron aux chasseurs du Gévaudan.

Il émigra à la Révolution, mais ne prit pas de service dans l'armée des princes, rentra en France sous le Consulat, se rallia à l'Empire, et devint chambellan de l'empereur, chevalier de la Légion d'honneur et comte en 1808.

Propriétaire à Brux (Vienne), il fut élu, le 2 mai 1809, par le Sénat conservateur, député de la Vienne au Corps législatif, en devint questeur en 1810, et en sortit en 1812.

A la Restauration, Louis XVIII le fit officier de la Légion d'honneur. Son nom est honorablement cité dans le Mémorial de Sainte-Hélène.


Retour haut de page