René, Louis, Marie, Adolphe de Botmilliau

1789 - 1871

Informations générales
  • Né le 18 décembre 1789 à Quimper (Finistère - France)
  • Décédé le 4 mars 1871 à Guingamp (Côtes d'Armor - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Deuxième République
Législature
Assemblée nationale législative
Mandat
Du 13 mai 1849 au 2 décembre 1851
Département
Côtes-du-Nord
Groupe
Droite

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Représentant à l'Assemblée législative de 1849, né à Quimper (Finistère), le 18 décembre 1789, mort à Guingamp (Côtes-du-Nord), le 4 mars 1871, il était propriétaire et maire de Guingamp en 1849.

Elu, le 13 mai, représentant des Côtes-du-Nord, le 5e sur 13, avec 72,138 voix (110,201 votants, 164,242 inscrits), il fut un des membres les plus obscurs de la droite de l'Assemblée avec laquelle il vota invariablement, notamment, pour l'expédition de Rome, pour les poursuites contre les représentants de la Montagne impliqués dans l'affaire du 13 juin, pour la loi du 31 mai 1850 contre le suffrage universel, et pour la loi Falloux-Parieu sur l'enseignement.

Il ne s'associa pas au coup d'Etat de décembre 1851, et essaya de lutter, comme candidat monarchiste, aux élections du Corps législatif, le 29 février 1852. Il obtint, dans la 3e circonscription des Côtes-du-Nord, 1,757 voix contre M. Le Gorrec, candidat officiel, élu par 10,845 suffrages. Les autres candidats indépendants réunirent : M. de Saisy, 4,123 voix, M. Glais-Bizoin 1,772 et M. Loyer 1,214.


Retour haut de page