Joseph, François, Adrien, Théophile Aussel

1911 - 2003

Informations générales
  • Né le 29 janvier 1911 à Saint-andré-de-sangonis (Hérault - France)
  • Décédé le 21 mai 2003 à Montpellier (Hérault - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Gouvernement provisoire de la République française
Législature
Ire Assemblée nationale constituante
Mandat
Du 21 octobre 1945 au 10 juin 1946
Département
Hérault
Groupe
Mouvement républicain populaire

Mandats au Sénat ou à la Chambre des pairs

Sénateur
du 1er janvier 1946 au 1er janvier 1948

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1940 à 1958 (La documentation française)



Né le 29 janvier 1911 à Saint-André de Sangonis (Hérault)

Membre de la première Assemblée nationale Constituante (Hérault)

Conseiller de la République de l'Hérault de 1946 à 1948

A l'issue de ses études au lycée et à la faculté de droit de Montpellier, Joseph Aussel obtient le titre de docteur en droit. Après avoir été clerc de notaire, il devient, en 1938, avocat à la cour d'appel de Montpellier. Mobilisé en 1939, au 24e bataillon de chasseurs alpins, il termine la guerre comme aspirant et se voit décerner la croix de guerre. A la Libération, Joseph Aussel est élu, aux élections du 29 avril 1945, conseiller municipal de Montpellier, puis adjoint au maire. Il le restera jusqu'en 1947.

Le 21 octobre de la même année, il est élu à la première Assemblée nationale Constituante, sur la liste du MRP. Il s'y fait le défenseur de la viticulture du Languedoc qu'il connaît bien pour exploiter lui-même un petit domaine à Saint-André de Sangonis. Candidat malheureux à la seconde Assemblée nationale Constituante et à l'Assemblée nationale, il est élu au Conseil de la République, aux élections du 8 décembre 1946, sous l'étiquette du MRP.

Membre de la Commission du ravitaillement, il s'y préoccupe des difficultés de ravitaillement de ses concitoyens. Candidat par la suite, à plusieurs reprises, tant au Conseil de la République qu'à l'Assemblée nationale, Joseph Aussel ne sera pas réélu à un mandat national jusqu'à la fin de la IVe République. Il reprend son activité professionnelle, en qualité d'avocat près de la cour d'appel de Montpellier, puis d'avoué près du tribunal de grande instance de Montpellier. Il sera, toutefois, conseiller général du deuxième canton de Montpellier de 1949 à 1955, conseiller municipal de Saint-André de Sangonis de 1947 à 1953, puis maire de cette ville, à partir de 1953. De 1945 à 1958, il est également membre du comité départemental du MRP.



Retour haut de page