Abel Guidet

1890 - 1944

Mort pour la France

Informations générales
  • Né le 6 novembre 1890 à Bapaume (Pas-de-Calais - France)
  • Décédé le 27 novembre 1944 à Gross rosen (Allemagne)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
XVIe législature
Mandat
Du 3 mai 1936 au 31 mai 1942 *
Département
Pas-de-Calais
Groupe
Républicain radical et radical-socialiste

* : Un décret de juillet 1939 a prorogé jusqu'au 31 mai 1942 le mandat des députés élus en mai 1936

Biographies

Né le 6 novembre 1890 à Bapaume (Pas-de-Calais).

Député du Pas-de-Calais de 1936 à 1942.

Négociant, conseiller municipal de sa ville natale en 1929, il fut élu maire de Bapaume le 16 mai de la même année. Sa conduite courageuse au cours de la guerre 1914-1918 qu'il fit avec le grade d'adjudant - il avait été trois fois blessé - lui valut la Croix de guerre et la Médaille militaire et, après la fin des hostilités, la présidence ou la vice-présidence de plusieurs associations. C'est ainsi qu'il fut le vice-président de l'association des anciens combattants et de la société de préparation militaire de Bapaume, président d'honneur de la société de tir, de la société sportive et des anciens sous-officiers de la ville. Il présidait par ailleurs la commission administrative du bureau de bienfaisance et société coopérative de reconstitution.

Elu conseiller général le 7 octobre 1934, il se présenta aux élections législatives de 1936, dans la 2e circonscription d'Arras sous l'étiquette radicale-socialiste. Il fut élu au deuxième tour par 9 554 voix contre 7 032 à son principal concurrent, M. Devillers.

Au Palais Bourbon, il fit partie de la commission des travaux publics et des moyens de communication et de la commission de l'armée.

Le 10 juillet 1940 à Vichy il vota pour l'octroi des pouvoirs constituants au maréchal Pétain.

Il était chevalier de la Légion d'honneur, titulaire de la Médaille militaire française, de la Médaille militaire anglaise, de la Croix de guerre avec cinq citations.



Né le 6 novembre 1890 à Bapaume (Pas-de-Calais)

Décédé le 27 novembre 1944 à Gross-Rosen (Allemagne)

Député du Pas-de-Calais de 1936 à 1942

(voir première partie de la biographie dans le dictionnaire des parlementaires français 1889-1940, tome V, p. 1910)

Dès le début de l'occupation allemande, Abel Guidet se met à la disposition de la population de Bapaume dont il est resté le maire. Il organise de nombreux passages en zone libre en faisant de faux papiers. Il sauvera ainsi de nombreuses vies humaines.

A partir de 1942, Abel Guidet s'occupe de la réception des armes venues d'Angleterre et aide les aviateurs alliés tombés sur le sol français à rejoindre l'Espagne. A la suite d'une dénonciation, Abel Guidet est arrêté par la Gestapo le 27 novembre 1943 à Arras. Détenu trois mois à la prison de Cuincy, il subit la torture sans dénoncer aucun de ses compagnons.

Ramené à la prison d'Arras en mars 1944, il est transféré en avril à la prison Saint-Gilles à Bruxelles. Condamné à la déportation en Allemagne, il est envoyé au camp de Gross-Rosen en Silésie. Atteint de pleurésie, il meurt d'épuisement le 27 novembre 1944 à l'âge de 54 ans.

La ville de Bapaume a élevé un monument à sa mémoire en 1948.



Retour haut de page