Joseph, Paul Barbary

1877 - 1966

Informations générales
  • Né le 19 janvier 1877 à Trémentines (Maine-et-Loire - France)
  • Décédé le 15 septembre 1966 à Chemillé (Maine-et-Loire - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Gouvernement provisoire de la République française
Législature
Ire Assemblée nationale constituante
Mandat
Du 21 octobre 1945 au 10 juin 1946
Département
Maine-et-Loire
Groupe
Mouvement républicain populaire

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1940 à 1958 (La documentation française)



Né le 19 juillet 1877 à Trémentines (Maine-et-Loire)

Décédé le 15 septembre 1966 à Chemillé (Maine-et-Loire)

Membre de la première Assemblée nationale Constituante (Maine-et-Loire)

Joseph Barbary est né le 19 juillet 1877 à Trémentines (Maine-et-Loire). Il est le deuxième enfant d'un négociant en grains de la commune.

Après des études secondaires à Angers, il entre à l'Ecole de médecine du chef-lieu du Maine-et-Loire.

En 1904, après avoir soutenu sa thèse de médecine générale, Joseph Barbary s'installe à Chemillé.

A l'aide d'une des premières automobiles de la région, il parcourt le département pour lutter contre certaines pratiques antihygiéniques.

En 1905, il épouse Mademoiselle Pivert qui lui donne cinq enfants.

Pendant la Première Guerre mondiale, il sert comme médecin militaire et pendant la seconde, il participe activement à la Résistance.

Joseph Barbary est titulaire de la Légion d'honneur, de la Médaille de la Résistance, de la Médaille de la Libération et de la Distinguished Flying cross.

A la Libération, le conseil municipal accueille ce médecin résistant. En septembre 1945, il est élu conseiller général et le reste douze ans.

Aux élections à la première Assemblée nationale Constituante, le docteur Joseph Barbary se présente en troisième position sur la liste M.R.P. conduite par Charles Barangé. Celle-ci obtient 74 383 voix sur 234 113 suffrages exprimés et voit trois de ses membres entrer au Palais Bourbon et donc Joseph Barbary.

Nommé membre de la Commission de la famille, de la population et de la santé publique, il est, en outre, juré de la Haute Cour de justice.

Joseph Barbary ne se présente pas à la seconde Assemblée nationale Constituante.

Il est mort le 15 septembre 1966 à Chemillé (Maine-et-Loire).


Retour haut de page