Edouard Jacques

1828 - 1900

Informations générales
  • Né le 26 septembre 1828 à Saint-omer (Pas-de-Calais - France)
  • Décédé le 14 juin 1900 à Paris (Paris - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
Ve législature
Mandat
Du 6 octobre 1889 au 14 octobre 1893
Département
Seine
Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
VIe législature
Mandat
Du 20 août 1893 au 31 mai 1898
Département
Seine

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1889 à 1940 (Jean Jolly)

Né le 26 septembre 1828 à Saint-Omer (Pas-de-Calais), mort le 14 juin 1900 à Paris (14e).

Député de la Seine de 1889 à 1898.

Edouard Jacques occupait un poste d'instituteur libre à Lille tout en assurant une collaboration à la presse. Déjà engagé dans la politique - il préside à 20 ans le cercle démocratique et social de Lille - il participe à la Révolution de 1848. Abandonnant l'enseignement, il vient à Paris en 1851, entre dans une distillerie dont il va devenir le seul patron et à laquelle il va donner un essor particulier.

Il est élu en 1871, avec un programme autonomiste, conseiller municipal par le quartier de Plaisance (XIVe arrondissement) et le restera jusqu'en 1890; en 1887, il préside le Conseil général de la Seine.

Mais c'est le 27 janvier 1889 qu'Edouard Jacques va faire une entrée fracassante dans la politique : le décès de Hude, député de la Seine, va permettre au général Boulanger, alors à l'apogée de sa gloire, d'obtenir la consécration parisienne qu'il attend. Jacques est désigné et soutenu par le gouvernement ; cependant, à l'issue d'une campagne mémorable au cours de laquelle affiches et manifestes pleuvent littéralement, Boulanger l'emporte avec 245.236 voix sur 444.564 votants contre 162.675 à Edouard Jacques, défaite qui fut d'ailleurs à l'origine de la chute, le 30 mars suivant, du cabinet Charles Floquet.

Jacques prit sa revanche au renouvellement des 22 septembre et 6 octobre suivants. Ayant choisi la 1re circonscription du XIVe arrondissement, il y battit au second tour, mais en ayant déjà marqué son avance au premier, le boulangiste Girou par 5.959 voix sur 12.041 votants contre 5.890. Même succès dès le premier tour en 1893 avec 5.175 voix sur 11.599 votants contre 4.360 à Susini, ancien député boulangiste.

Inscrit au groupe des radicaux-socialistes, Edouard Jacques qui va s'occuper principalement des questions ouvrières ou relatives à l'amélioration du territoire, sera un commissaire particulièrement actif : président de la commission créée pour l'examen des mesures concernant les conseils de prud'hommes, il prend une part prépondérante à la discussion de ces textes. Il en est de même pour la question du classement des instituteurs et la déclaration d'utilité publique d'un canal maritime de Rouen à Paris. Il accepta en outre de rapporter de multiples mesures fiscales d'intérêt local.

En 1898, Edouard Jacques a 70 ans et décide d'abandonner la vie politique ; il reste cependant maire du XIVe arrondissement et meurt deux ans plus tard, le 14 juin 1900, rue de Vanves.

Il était chevalier de la Légion d'honneur et officier de l'Instruction publique.

Date de mise à jour : juillet 2012