Adolphe de Launay

1854 - 1927

Informations générales
  • Né le 27 mai 1854 à Clérey (Aube - France)
  • Décédé le 16 mars 1927 à Clérey (Aube - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
XIIIe législature
Mandat
Du 11 mai 1924 au 16 mars 1927
Département
Aube
Groupe
Union républicaine démocratique

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1889 à 1940 (Jean Jolly)

Né le 27 mai 1854 à Clérey (Aube), mort le 16 mars 1927 à Clérey.

Député de l'Aube de 1924 à 1927.

Particulièrement doué, il entre en 1874 à l'Ecole polytechnique, dont il sort en 1876 pour prendre la direction de la ferme de Courcelles exploitée par son père, décédé en 1876.

Sa bonté, la simplicité très réelle de ses manières, la sûreté de son commerce lui assurent de nombreuses amitiés. Il est tout naturellement porté à la mairie de Clérey dès 1884, puis au Conseil général, où il siège sans interruption depuis le 28 juillet 1889, puis à la chambre d'agriculture de l'Aube. Il préside également la fédération des associations agricoles, le comice agricole départemental et la caisse régionale de crédit. Il acquit ainsi une vaste expérience des questions agricoles et des questions d'administration qu'il se proposa de mettre au service du pays en se présentant à la députation le 11 mai 1924. Il fut élu à la plus forte moyenne, obtenant 21.023 voix sur 56.303 suffrages exprimés, avec ses colistiers Lesaché (21.840 voix) et Théveny (21.023), la liste de la fédération républicaine radicale et radicale-socialiste recueillant une moyenne de 15.833 voix, celle du parti socialiste, 5.151 et celle du bloc ouvrier-paysan 9.867.

Inscrit au groupe de l'union républicaine démocratique, il est tout de suite nommé membre de la commission de l'administration générale et communale et de la commission des marchés et spéculations. Le ravitaillement en blé, en farine et en pain retient plus spécialement son attention. Intervenant le 24 novembre 1924 à ce sujet, il affirme qu'on ne peut trouver de solution qu'en protégeant les producteurs.

Il avait vite trouvé à la Chambre des députés les mêmes sympathies qui l'avaient toujours entouré. Il était trop souvent, à son gré, retenu loin d'elle par l'état de sa santé.

Adolphe de Launay s'éteignit à Clérey, au château de Courcelles, le 16 mars 1927, à l'âge de 72 ans.


Retour haut de page