Maurice Aguillon

1897 - 1945

Mort pour la France

Informations générales
  • Né le 17 mai 1897 à Mirebeau (Vienne - France)
  • Décédé le 15 mars 1945 à Gross-rosen (Allemagne)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
XVIe législature
Mandat
Du 18 juin 1939 au 31 mai 1942 *
Département
Vienne
Groupe
Républicain radical et radical-socialiste

* : Un décret de juillet 1939 a prorogé jusqu'au 31 mai 1942 le mandat des députés élus en mai 1936

Biographies

AGUILLON (maurice)
Né le 17 mai 1897 à Mirebeau (Vienne),
Porté disparu et déclaré décédé le 15 mars 1945 au camp de Gross-Rosen (Allemagne)

Député de la Vienne de 1939 à 1942

Négociant, conseiller municipal de Mirebeau, conseiller d'arrondissement du canton de Mirebeau, Maurice Aguillon fut élu député de la circonscription de Loudun, à l'élection partielle du 18 juin 1939, au deuxième tour de scrutin. Il était candidat du parti radical et radical-socialiste. Il remplaçait M. Coquillard, décédé le 1er avril.
Ancien combattant de la guerre de 1914-1918 - il y fut blessé deux fois et fait prisonnier - il s'engagea en juin 1942 dans les Forces Françaises de l'Intérieur. Il fut arrêté par les Allemands le 30 septembre 1942, interné à la prison de Poitiers puis transféré à la prison de Fresnes. Il fut enfin déporté le 18 février 1943, au camp de Gross-Rosen, d'où il ne revint pas.
Il fut déclaré décédé le 15 mars 1945 par un jugement du Tribunal civil de Poitiers en date du 7 septembre 1950. La brièveté de son mandat ne lui permit pas de donner sa mesure. Il s'intéressa cependant aux pères de famille astreints à des obligations militaires et au versement des allocations militaires aux familles des mobilisés, par le dépôt de deux propositions de loi, en 1940. Médaillé de la Résistance, cité à l'ordre de l'armée, il était titulaire de la Croix de guerre avec palmes.


Né le 17 mai 1897 à Mirebeau (Vienne)

Porté disparu et déclaré décédé au camp de Gross-Rosen (Allemagne) le 15 mars 1945

Député de la Vienne de 1939 à 1942

(Voir première partie de la biographie dans le dictionnaire des parlementaires français 1889-1940, tome I, p. 344).

Maurice Aguillon s'engage en juin 1942 dans les Forces françaises de l'intérieur, est arrêté par les Allemands le 30 septembre 1942, interné à la prison de Poitiers, puis transféré à la prison de Fresnes. Il est enfin déporté le 18 février 1943 au camp de Gross-Rosen, d'où il ne revient pas.

Il est déclaré décédé le 15 mars 1945, par un jugement du tribunal civil de Poitiers en date du 7 septembre 1950.

Retour haut de page