Ernest Macarez

1872 - 1926

Informations générales
  • Né le 29 février 1872 à Haulchin (Nord - France)
  • Décédé le 5 octobre 1926 à Haulchin (Nord - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
XIIe législature
Mandat
Du 16 novembre 1919 au 31 mai 1924
Département
Nord
Groupe
Gauche républicaine démocratique
Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
XIIIe législature
Mandat
Du 11 mai 1924 au 5 octobre 1926
Département
Nord
Groupe
Gauche radicale

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1889 à 1940 (Jean Jolly)

Né le 29 février 1872 à Haulchin (Nord), mort le 5 octobre 1926 à Haulchin.

Député du Nord de 1919 à 1926.

Fils d'exploitant agricole de l'arrondissement de Valenciennes, Ernest Macarez a exercé lui-même la profession d'agriculteur. Passionné par son métier, il était membre de la Société des agriculteurs du Nord et devait en devenir le président.

Après avoir débuté dans la vie publique comme conseiller d'arrondissement, il entra dès 1908 au Conseil général de son département. Il servit courageusement pendant les hostilités comme officier d'artillerie et fut décoré de la croix de guerre.

Il était maire de sa commune natale lorsqu'il fut élu député, le 16 novembre 1919, avec 133.361 voix sur la liste de la fédération républicaine du Nord, où figuraient les noms de l'abbé Lemire et de Loucheur.

Il fut réélu le 11 mai 1924 sur cette même liste avec 120.909 voix. '

A la Chambre, il s'inscrivit au groupe de la gauche radicale. Il appartint, au cours de ses deux mandats, aux commissions de l'agriculture, du travail, des régions libérées et de l'Alsace-Lorraine, mais il a consacré l'essentiel de ses activités parlementaires aux questions agricoles.

D'une compétence reconnue de tous, il fut nommé vice-président de la commission de l'agriculture. Il est l'auteur de nombreux rapports sur les blés, les sucres, les alcools, l'élevage des chevaux ; il est intervenu fréquemment à la Chambre sur les sujets qui lui étaient familiers, les baux d immeubles dans les régions libérées, la culture betteravière, les écoles d'agriculture, les marchés à terme sur les sucres, etc..

Il est mort dans son pays natal, à Haulchin. le 5 octobre 1926, en cours de mandat, à l'âge de 54 ans.


Retour haut de page