Auguste Parsy

1878 - 1934

Informations générales
  • Né le 29 janvier 1878 à Annoeullin (Nord - France)
  • Décédé le 8 mai 1934 à Annoeullin (Nord - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
XIVe législature
Mandat
Du 29 avril 1928 au 31 mai 1932
Département
Nord
Groupe
Parti socialiste

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1889 à 1940 (Jean Jolly)

Né le 29 janvier 1878 à Annœullin (Nord), mort le 8 mai 1934 à Annœullin.

Député du Nord de 1928 à 1932.

Fils d'un ouvrier mineur et d'une couturière, Auguste Parsy eut une enfance laborieuse et devint gérant d'une coopérative d'alimentation.

Ses qualités et sa ferveur de militant socialiste lui valurent d'être élu conseiller municipal, puis maire d'Annœullin et enfin conseiller général du canton de Seclin.

Candidat aux élections générales de mai 1924 sur la liste socialiste S.F.I.O. dans la 6e circonscription de Lille qui comprenait Annœullin, il manqua de peu son élection. A la représentation proportionnelle, il lui fallait 159.000 voix pour être élu et il en recueillit 150.896. Aux élections des 22 et 29 avril 1928, il eut sa revanche. En tête au premier tour avec 7.439 voix sur 19.962 votants et 21.735 inscrits, il devança Drillon (5.886 voix), Mallet (4.237 voix) et Quintyn (1.325 voix). Le retrait de Mallet au second tour ne changea pas l'ordre des candidats et Parsy fut élu par 9.728 voix contre 8.651 à Drillon et 2.225 à Quintyn.

Inscrit au groupe socialiste S.F.I.O., il fut membre de la commission des régions libérées. En automne 1931, il intervint lors de la discussion d'interpellations sur le chômage pour souligner les difficultés des ouvriers sans emploi dans son département.

Aux élections générales des 1er et 8 mai 1932, il se représenta, mais au premier tour de scrutin, il ne parvint pas avec 8.327 voix sur 20.567 votants et 22.636 inscrits à dépasser le candidat radical indépendant Desprez qui recueillit 8.366 voix, loin devant le candidat communiste, Durot (2.869 voix) et le candidat conservateur de l'U.R.D., Rousselle (712 voix). Le second tour vit le succès de Desprez, élu avec 9.756 voix contre 9.229 à Auguste Parsy, victime du maintien du candidat communiste, Durot, qui n'eut cependant que 1.726 voix.

Il mourut peu après, âgé de 56 ans, le 8 mai 1934, dans la petite ville d'Annœullin où il avait toujours vécu.


Retour haut de page