Alfred Rabouin

1861 - 1943

Informations générales
  • Né le 18 octobre 1861 à Seiches-sur-le-loir (Maine-et-Loire - France)
  • Décédé le 22 décembre 1943 à Montfort-l'amaury (Yvelines - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
XIe législature
Mandat
Du 26 avril 1914 au 7 décembre 1919
Département
Maine-et-Loire
Groupe
Républicains de gauche
Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
XIIe législature
Mandat
Du 16 novembre 1919 au 31 mai 1924
Département
Maine-et-Loire
Groupe
Républicains de gauche
Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
XIIIe législature
Mandat
Du 11 mai 1924 au 31 mai 1928
Département
Maine-et-Loire
Groupe
Républicains de gauche

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1889 à 1940 (Jean Jolly)

Né le 18 octobre 1861 à Seiches-sur-le-Loir (Maine-et-Loire).

Député du Maine-et-Loire de 1914 à 1928.

Notaire, Alfred Rabouin fut élu maire de Seiches-sur-le-Loir en 1904, conseiller général du Maine-et-Loire en 1908, puis député de la circonscription de Bauge en 1914, avec 9.244 voix contre 8.893 à M. Gioux, sur 18.361 votants. Il fut réélu successivement en 1919 sur la liste des candidats républicains, avec 30.058 voix sur 52.449 votants, et en 1924, sur la liste d'union nationale et d'union républicaine, avec 30.369 voix sur 58.639 votants. En revanche, en 1928, il n'obtint, au second tour de scrutin, que 8.710 voix contre 9.146 à M. Hérard, sur 18.047 votants.

A la Chambre, il s'inscrivit au groupe des républicains de gauche et appartint à de nombreuses commissions : législation fiscale, comptes définitifs et économies, mines, assurance et prévoyance sociales et législation civile et criminelle. Il fut également secrétaire de la commission du suffrage universel.

Il faut signaler ses interventions dans la discussion du projet de loi créant de nouvelles ressources fiscales.

Après son échec aux élections de 1928, un décret du 8 juillet 1928 le nomma juge de paix du canton de La Bassée (Nord) où il retrouva un domaine proche de sa première activité professionnelle.