Robert Wetzel

1910 - 1987

Informations générales
  • Né le 12 février 1910 à Paris (Seine - France)
  • Décédé le 27 décembre 1987 à Sèvres (Hauts-de-Seine - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Gouvernement provisoire de la République française
Législature
Ire Assemblée nationale constituante
Mandat
Du 21 octobre 1945 au 10 juin 1946
Département
Seine
Groupe
Mouvement républicain populaire

Biographies

Biographie de la IVe République

WETZEL (Robert, Georges, Joseph) Né le 12 février 1910 à Paris (9ème) Décédé le 27 décembre 1987 à Sèvres (Hauts-de-Seine) Membre de la première Assemblée nationale constituante (Seine) Fils de Nicolas Wetzel, âgé de 34 ans et alors garçon de café et de Jeanne Fourniquet, sans profession, il naît à Paris dans le 9ème arrondissement et fait des études qui lui permettent de devenir expert comptable. Il fait la connaissance de Lucienne Bernier, parisienne née le 4 juillet 1914 dans le 17ème arrondissement, fille d'Alphonse Bernier et de Suzanne Chenais. Ils se marient le 17 décembre 1936 à Paris dans le 18ème arrondissement, et fondent une famille de trois enfants. Lors des élections du 21 octobre 1945, dans le département de la Seine, la seconde circonscription recouvre les 1er, IIème, VIIIème, XVIème, XVIIème et XVIIIème arrondissements de Paris. Robert Wetzel y est élu en quatrième position sur la liste MRP conduite par Robert Lecourt et dans laquelle figurent Jean-Jacques Juglas en seconde position et Louis Bouté juste devant lui. Cette liste, avec 133 702 suffrages, distance de plus de 30 000 voix celle du PCF conduite par Marcel Cachin, Jeannette Vermeersch et Henri Wallon. La liste SFIO n'atteint que 81 516 suffrages sous la direction de Daniel Mayer et la liste d'union républicaine nationale démocratique de Joseph Denais recueille 65 323 voix. Membre de la Commission des affaires économiques, des douanes et des conventions commerciales, de la Commission de la comptabilité, de celle des finances et du contrôle budgétaire, il fait un rapport le 13 avril 1946, au nom de la Commission des affaires économiques sur un projet de loi et des propositions de loi portant dissolution d'organismes professionnels tels que les comités d'organisation, les offices professionnels, les offices centraux de répartition. Il intervient également sur une proposition de loi relative à la limitation des débits de boisson, à propos de la nationalisation de l'électricité et du gaz et de celle de certaines sociétés d'assurances. En juin 1946, il est à nouveau candidat mais n'est pas réélu de même qu'en novembre 1946 et en juin 1951. En 1956, il ne se représente plus. Expert comptable inscrit au tableau de l'ordre du conseil régional de Paris-Ile-de-France le 11 juillet 1950, il demeure et exerce son activité professionnelle dans le 17ème arrondissement de Paris et possède une autre résidence à Sèvres, 10 rue du théâtre, où, six mois après lui, son épouse décède le 7 juillet 1988.

Retour haut de page