Louis, Privat, Camille Vielfaure

1823 - 1891

Informations générales
  • Né le 5 juin 1823 à Largentière (Ardèche - France)
  • Décédé le 3 mai 1891 à Paris (Paris - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
IIIe législature
Mandat
Du 21 août 1881 au 14 octobre 1885
Département
Ardèche
Groupe
Gauche républicaine
Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
IVe législature
Mandat
Du 14 février 1886 au 14 octobre 1889
Département
Ardèche
Groupe
Gauche républicaine

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député de 1831 à 1885 et de 1886 à 1889, né à Largentière (Ardèche) le 5 juin 1823, mort à Paris le 3 mai 1891, il fut reçu docteur en droit à Paris en 1847.

Inscrit au barreau de Largentière, maire de cette ville et conseiller général de l'Ardèche, il fut élu, le 21 août 1881, député de la 1re circonscription de Largentière, par 6,527 voix (11,751 votants, 16,056 inscrits), contre 5,173 à M. Blachère, monarchiste. Il prit place à gauche, et vota pour les cabinets Ferry et Gambetta, et pour les crédits de l'expédition du Tonkin.

Porté, le 4 octobre 1885, sur la liste opportuniste de l'Ardèche, il échoua avec 39,773 voix sur 88,137 votants. Mais l'élection du département ayant été invalidée en bloc, M. Vielfaure se représenta au nouveau scrutin du 14 février 1886, et passa alors, le 2e sur 6, avec 47,438 voix (92,766 votants). Il reprit sa place dans les rangs de la majorité, soutint les divers cabinets de la législature, vota l'expulsion des princes, et se prononça dans la dernière session,

- pour le rétablissement du scrutin d'arrondissement (11 février 1889),
- pour les poursuites contre trois députés membres de la Ligue des patriotes,
- pour le projet de loi Lisbonne restrictif de la liberté de la presse,
- pour les poursuites contre le général Boulanger;

il s'était abstenu sur l'ajournement indéfini de la révision de la Constitution.

Date de mise à jour: février 2018


Retour haut de page