Alfred Le Roy

1875 - 1944

Informations générales
  • Né le 29 juillet 1875 à Crèvecoeur-sur-escault (Nord - France)
  • Décédé le 4 mars 1944 à Nice (Alpes-Maritimes - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
IXe législature
Mandat
Du 20 mai 1906 au 31 mai 1910
Département
Nord
Groupe
Gauche démocratique
Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
Xe législature
Mandat
Du 8 mai 1910 au 31 mai 1914
Département
Nord
Groupe
Républicains radicaux-socialistes
Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
XIe législature
Mandat
Du 10 mai 1914 au 7 décembre 1919
Département
Nord
Groupe
Gauche radicale

Biographies

Né le 29 juillet 1875 à Crèvecœur-sur-L'Escault (Nord).

Député du Nord de 1906 à 1919.

Propriétaire agricole, Alfred Le Roy appartient à une famille du Cambrésis de tradition républicaine. Il déploie sur le plan local une grande activité. Secrétaire général du comice agricole de l'arrondissement de Cambrai, il entre au conseil municipal de Lesdain en 1900 avant de devenir maire adjoint, puis maire de cette ville.

En 1906 il se présente aux élections législatives dans la 1re circonscription de Cambrai. Il est élu au second tour avec 15.143 voix battant Deligne. Ses électeurs lui conserveront dès lors leur confiance puisqu'il sera réélu en 1910 au second tour avec 14 035 voix contre 11.825 à Deligne, puis en 1914 au second tour encore avec 12.038 voix contre 39 à Caudrilier son suivant immédiat, bien qu'au premier tour Deligne l'ait battu avec 9.694 voix contre 9.289 seulement à Le Roy.

Pendant la guerre de 1914-1918 il sert comme lieutenant au 15e bataillon territorial. Il demande son envoi au front bien que dégagé des obligations militaires et est cité le 20 septembre 1917. En 1919 les élections se déroulent au scrutin de liste et Alfred Le Roy se présente sur la liste de la fédération républicaine qui n'aura qu'un élu. Il ne retrouve pas son siège. Il en ira de même en 1924. En 1928 il ne se représente pas. A la Chambre il siège sur les bancs de la gauche radicale dont il est le secrétaire.

Au cours de sa longue carrière parlementaire il sera membre de nombreuses commissions. Citons parmi les plus importantes la commission du travail, la commission de l'hygiène publique, la commission des douanes et la commission de l'agriculture.

Il intervient à de nombreuses reprises en séance publique.

Partisan de la séparation de l'Eglise et de l'Etat, il vote toutes les mesures d'application large et libérale de la séparation de l'Eglise et de l'Etat et de protection de l'école publique.

Il lutte pour le développement des organismes de mutuelle et de coopérative et pour toutes les réformes à caractère social. Il interviendra notamment en faveur de la réforme du repos hebdomadaire, la protection des salaires, et l'assistance aux invalides.

Il est l'auteur de nombreux rapports et projets de résolution d'intérêt local.

Il se retire de la vie parlementaire après 1928.

Il était décoré de l'ordre de Saint Stanislas de Russie, à titre militaire.




Né le 29 juillet 1875 à Crèvecoeur-sur-l'Escault (Nord)
Décédé le 4 mars 1944 à Nice (Alpes-Maritimes)

Député du Nord de 1906 à 1919

(Voir première partie de la biographie dans le Dictionnaire des parlementaires français, 1889-1940, Tome VI, p. 2252, 2253)

Alfred Le Roy décède à Nice le 4 mars 1944, âgé de 68 ans.



Retour haut de page