Jean-François, Emile Garet

1829 - 1912

Informations générales
  • Né le 21 janvier 1829 à Pau (Basses-Pyrénées - France)
  • Décédé le 14 février 1912 à Pau (Pyrénées-Atlantiques - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
IIIe législature
Mandat
Du 26 février 1882 au 14 octobre 1885
Département
Basses-Pyrénées
Groupe
Centre gauche

Biographies

Député de 1882 à 1885, né à Pau (Basses-Pyrénées) le 21 janvier 1829, il étudia le droit et exerça à Pau la profession d'avocat.

Le 26 février 1882, en remplacement de M. Marcel Barthe, nommé sénateur, il fut élu député de la 1re circonscription de Pau, par 7,091 voix (11,897 votants et 16,298 inscrits), contre 4,642 voix à M. Fourcade.

M. Garet prit place à la gauche modérée et vota, jusqu'à la fin de la législature, avec la majorité opportuniste, notamment pour les crédits de l'expédition du Tonkin. Il fut chargé d'un rapport sommaire contre une proposition de M. Alfred Talandier tendant à l'amnistie de Berezowski. M. Garet ne fit point partie d'autres assemblées.

Né le 21 janvier 1829 à Pau (Basses-Pyrénées), mort le 14 février 1912 à Pau.

Député des Basses-Pyrénées de 1882 à 1885.

(Voir première partie de la biographie dans ROBERT ET COUGNY, Dictionnaire des Parlementaires, t. III, p. 108.)

Après avoir été élu député de 1882 à 1885, M. Garet qui ne se présenta pas à d'autres élections parlementaires, siégea par la suite au Conseil général des Basses-Pyrénées dont il fut le président. II mourut à l'âge de 82 ans, après une vie bien remplie par ses diverses activités d'avocat, de journaliste, de parlementaire et de conseiller général.

M. Garet était officier de la Légion d'honneur.