Louis, Cyprien Poujade

1823 - 1898

Informations générales
  • Né le 1er juillet 1823 à Le canet (Vaucluse - France)
  • Décédé le 14 octobre 1898 à Carpentras (Vaucluse - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Assemblée Nationale
Législature
Mandat
Du 8 février 1871 au 7 mars 1871
Département
Vaucluse
Groupe
Gauche républicaine
Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
Ire législature
Mandat
Du 5 mars 1876 au 25 juin 1877
Département
Vaucluse
Groupe
Gauche républicaine
Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
IIe législature
Mandat
Du 7 avril 1878 au 14 octobre 1881
Département
Vaucluse
Groupe
Union républicaine
Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
IIIe législature
Mandat
Du 21 août 1881 au 14 octobre 1885
Département
Vaucluse
Groupe
Union républicaine

Biographies

Représentant en 1871, député de 1876 à 1877 et de 1878 à 1885, né à Canet (Aveyron) le 1er juillet 1823, il fit ses études de médecine à Paris, fut reçu docteur en 1855 et s'établit ensuite à Carpentras dont il devint conseiller municipal, et où il se fit remarquer par une vive opposition à l'Empire.

Nommé préfet de Vaucluse le 6 septembre 1870, il fut élu, le 8 février 1871, représentant du département à l'Assemblée nationale, le 4e sur 6, par 31,833 voix (63,738 votants, 85,059 inscrits), et donna sa démission de député avec ses collègues quand une enquête fut ordonnée par l'Assemblée sur les élections de Vaucluse.

Maire de Carpentras en 1872, membre, puis président du conseil général, il se représenta à la députation, avec un programme portant « que la France a soif de réforme libérale », et le 5 mars 1876, fut élu, au second tour, député de l'arrondissement de Carpentras, par 7,251 voix (14,526 votants, 16,905 inscrits), contre 7,245 à M. Barcilon, légitimiste. Il prit place à la gauche républicaine et fut un des 363 députés qui votèrent contre l'ordre du jour de confiance demandé par le ministère de Broglie.

Il échoua après la dissolution de la Chambre, le 14 octobre 1877, avec 6,065 voix contre 8,159 à l'élu, M. Barcilon, candidat du maréchal ; mais cette élection ayant été invalidée, M. Poujade redevint député de Carpentras le 7 avril 1873, par 7,134 voix (7,578 votants, 17,007 inscrits).

Il reprit sa place à l'Union républicaine, appuya la politique scolaire et coloniale du gouvernement, et réélu, le 21 août 1881, par 4,919 voix (9,121 votants, 16,489 inscrits), contre 2,821 à M. Lambertin et 1,279 à M. Camille Pelletan, il continua d'approuver de ses votes la politique opportuniste, et se porta candidat au Sénat dans Vaucluse, le 12 juillet 1883; mais il échoua avec 51 voix contre 107 à l'élu, M. Naquet, 25 à M. Armand et 14 à M. Devitte. Il ne se représenta pas aux élections législatives de 1885.

Date de mise à jour: décembre 2017


Né le 1er juillet 1823 à Canet (Aveyron), mort le 14 octobre 1898 à Carpentras (Vaucluse).

Représentant du Vaucluse en 1871.

Député du Vaucluse de 1876 à 1877 et de 1878 à 1885. (Voir première partie de la biographie dans ROBERT ET COUGNY, Dictionnaire des Parlementaires, t. V, p. 30.)

Louis Poujade avait abandonné la politique sur le plan national en 1885, se consacrant désormais au conseil municipal de Carpentras et au Conseil général.

Il mourut à Carpentras le 14 octobre 1898, à l'âge de 75 ans.



Retour haut de page