François, Albert Sarlande

1847 -

Informations générales
  • Né le 18 avril 1847 à Alger (Algérie)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
Ire législature
Mandat
Du 5 mars 1876 au 25 juin 1877
Département
Dordogne
Groupe
Appel au peuple
Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
IIe législature
Mandat
Du 14 octobre 1877 au 14 octobre 1881
Département
Dordogne
Groupe
Appel au peuple

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député de 1876 à 1881, né à Alger (Algérie) le 18 avril 1847, fils d'un maire d'Alger, il fit son droit à Aix et devint ensuite chef de cabinet du préfet des Bouches-du-Rhône.

A la chute de l'Empire, il se retira en Dordogne, dans ses propriétés de Cantillac, dont il devint maire en décembre 1875.

Elu comme candidat bonapartiste, le 5 mars 1876, au second tour, député de l'arrondissement de Nontron, par 10,344 voix (17,142 votants, 22,327 inscrits), contre 6,750 à M. Theulier, il prit place au groupe de l'Appel au peuple et soutint, au 16 mai, le ministère de Broglie contre les 363.

Réélu, le 14 octobre 1877, par 10,441 voix (17,530 votants, 23,089 inscrit;), contre 7,036 à M. Dusolier, il continua de siéger à la droite bonapartiste et vota avec la minorité.

Ayant échoué, le 21 août 1881, avec 8,084 voix contre 9,652 à M. Dusolier, républicain, il ne se représenta plus.

Date de mise à jour: décembre 2017


Retour haut de page