Jacques, Auguste, Martin d'Ayguesvives

1829 - 1901

Informations générales
  • Né le 25 mai 1829 à Toulouse (Haute-Garonne - France)
  • Décédé le 16 octobre 1901 à Fonbeauzard (Haute-Garonne - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Second Empire - Corps législatif
Législature
IIIe législature
Mandat
Du 31 mai 1863 au 27 avril 1869
Département
Haute-Garonne
Groupe
Majorité dynastique
Régime politique
Second Empire - Corps législatif
Législature
IVe législature
Mandat
Du 23 mai 1869 au 4 septembre 1870
Département
Haute-Garonne
Groupe
Centre droit
Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
Ire législature
Mandat
Du 5 mars 1876 au 25 juin 1877
Département
Haute-Garonne
Groupe
Appel au peuple
Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
IIe législature
Mandat
Du 14 octobre 1877 au 11 mai 1878
Département
Haute-Garonne
Groupe
Appel au peuple

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député au Corps législatif de 1863 à 1870, et de 1876 à 1881, né à Toulouse (Haute-Garonne), le 25 mai 1829, mort à Fonbeauzard (Haute-Garonne) le 16 octobre 1901, il descendait d'une vieille et riche famille de robe ; il fut nommé chambellan le 6 février 1854, et écuyer de l'Empereur le 30 octobre suivant.

Conseiller général du canton de Montgiscard en 1860, il fut élu député de la 1re circonscription de la Haute-Garonne au Corps législatif, le 31 mai 1863, par 17 905 voix sur 23 134 votants et 32 055 inscrits, contre M. Mulé, ancien représentant et candidat de l'opposition républicaine (4 872 voix).

Réélu dans la même circonscription le 24 mai 1869, par 15 611 voix: sur 27 470 votants et 34 853 inscrits, contre MM. Caze (4 965 voix) et Mulé (6 600 voix), M. d'Ayguesvives continua à siéger dans la majorité ; il vota pourtant contre la guerre de 1870.

Le 20 février 1876, la 3e circonscription de Toulouse l'élut, au second tour de scrutin, par 8 703 voix sur 16 311 votants et 19 813 inscrits, contre M. Montané, candidat républicain (7 945 voix). M. d'Ayguesvives siégea au groupe de « l'appel au peuple » et vota avec ce groupe.

Il fut également réélu, le 14 octobre 1877, par 9 341 voix sur 17 557 votants et 20 213 inscrits, contre M. Montané (8 038 voix). Mais cette élection fut invalidée par la majorité républicaine, et les électeurs, convoqués à nouveau le 7 juillet 1878, choisirent M. Montané par 9 530 voix, contre 292 voix seulement données à M. d'Ayguesvives.

Aux élections du 4 octobre 1885, M. d'Ayguesvives échoua encore avec toute la liste conservatrice ; il réunit 55 667 voix, tandis que le dernier de la liste républicaine, M. Duportal, passa avec 56 181 voix.

Il était officier de la Légion d'honneur, du 14 août 1869.

Date de mise à jour: octobre 2016


Retour haut de page