Louis dit Lucien Mangini

1833 - 1900

Informations générales
  • Né le 18 octobre 1833 à Lyon (Rhône-et-Loire - France)
  • Décédé le 27 août 1900 à Les halles (Rhône - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Second Empire - Corps législatif
Législature
IVe législature
Mandat
Du 10 avril 1870 au 4 septembre 1870
Département
Rhône
Groupe
Majorité dynastique
Régime politique
Assemblée Nationale
Législature
Mandat
Du 8 février 1871 au 7 mars 1876
Département
Rhône
Groupe
Centre gauche

Mandats au Sénat ou à la Chambre des pairs

Sénateur
du 30 janvier 1876 au 7 janvier 1882

Biographies

Député au Corps législatif en 1870, représentant en 1871, sénateur de 1876 à 1882, né à Lyon (Rhône) le 18 octobre 1833, il sortit de l'Ecole centrale avec le diplôme d'ingénieur civil, et devint membre du conseil d'administration puis président de la Compagnie des chemins de fer de Lyon aux Dombes, et du Sud-Est.

Chevalier de la Légion d'honneur, propriétaire d'usines importantes à la Buire, conseiller général du Rhône depuis 1866, il fut élu, le 10 avril 1870, député de la 3e circonscription de ce département, en remplacement de M. Perras décédé, par 15 348 voix (24 807 votants, 33 019 inscrits), contre 7 828 à M. de Fonvielle, et 1 356 à M. de Saint-Trivier. Il y prit place au centre gauche, signa la demande d'interpellation des 116, et vota pour la guerre.

Réélu, le 8 février 1871, représentant du Rhône à l'Assemblée nationale, le 9e sur 13, par 60 226 voix (117 523 votants, 185 134 inscrits), il siégea à gauche, parla sur les questions de travaux publics, et vota :

- pour la paix,
- contre l'abrogation des lois d'exil,
- contre la pétition des évêques,
- pour le service militaire de trois ans,
- contre la démission de Thiers,
- contre le septennat,
- pour l'amendement Wallon,
- pour les lois constitutionnelles.

Porté, aux élections sénatoriales du 30 janvier 1876, sur la liste de l'union conservatrice dans le Rhône, il fut élu sénateur de ce département par 168 voix (329 votants), ne se fit inscrire à aucun groupe, vota en général avec la gauche, et repoussa la dissolution de la Chambre demandée par le ministère de Broglie.

Il ne se représenta pas au renouvellement triennal du Sénat en 1882.


Né le 18 octobre 1833 à Lyon (Rhône), mort le 27 août 1900 aux Halles (Rhône).

Député du Rhône au Corps législatif en 1870.

Représentant du Rhône de 1871 à 1876.

Sénateur du Rhône de 1876 à 1882.

(Voir première partie de la biographie dans ROBERT ET COUGNY, Dictionnaire des Parlementaires, t. IV, p. 246).

Ayant abandonné la politique en 1882, Mangini retourna au monde des affaires et mourut le 27 août 1900 aux Halles, à l'âge de 67 ans.


Retour haut de page